Actualité

[INSIDERS] Nokia annonce la suppression de 460 postes sur deux ans en France

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

#Télécoms : Nokia annonce la suppression de 460 postes sur deux ans en France

AFP – L’équipementier télécom finlandais Nokia va supprimer 460 postes en France sur 2019 et 2020, dans le cadre du nouveau plan mondial de réduction des coûts annoncé en octobre. La plupart des activités et fonctions centrales sont concernées, selon le groupe. En revanche les activités recherche et développement en France, ainsi que les trois filiales françaises, Nokia Bell Labs France, Alcatel Submarine Networks (ASN) et Radio Frequency Systems (RFS), ne seront pas touchées.

Crédits : Shutterstock.

Nokia, toutes filiales confondues, emploie 5 516 salariés en France. La filiale Alcatel-Lucent qui est concernée par les suppressions d’effectifs compte 4 136 salariés, selon le groupe scandinave. Nokia, ex-champion de la fabrication de téléphones mobiles, a été pris à revers par l’explosion des smartphones, et se concentre désormais sur la fabrication d’équipements pour les opérateurs de télécommunications. Le groupe mise beaucoup en particulier sur le prochain développement de la 5G, où il est engagé dans une compétition mondiale, notamment avec le Suédois Ericsson, le Chinois Huawei ou le Coréen Samsung.

En France, la filiale de Nokia concernée a déjà été visée par deux plans de restructuration ces dernières années. Les syndicats avaient ainsi signé en février dernier les mesures d’accompagnement pour un plan de suppression de plus de 500 emplois. Dans les deux plans précédents, Nokia a réussi à éviter les départs forcés, a déclaré un porte-parole de l’entreprise. En octobre, le groupe finlandais avait annoncé un nouveau plan mondial d’économie de 700 millions d’euros d’ici 2020. L’ampleur de cette nouvelle réduction de coût avait surpris les analystes. Sur l’ensemble de l’exercice 2017, Nokia a fait état d’une perte nette de 1,49 milliard d’euros, doublée par rapport à 2016, imputable aux coûts d’exploitation dans un marché des réseaux en repli. Le chiffre d’affaires du groupe avait reculé lui de 2%, à 23,1 milliards d’euros.

#SVOD : Netflix augmente ses tarifs aux Etats-Unis

Netflix va augmenter ses tarifs aux Etats-Unis de 13 à 18 %, selon l’AP. Il s’agit de la plus importante augmentation de prix de la plateforme de vidéo à la demande depuis le lancement de son service de streaming en 2007. Son abonnement à 11 dollars par mois, le plus populaire, passera à 13 dollars par mois, soit l’augmentation la plus importante parmi les différents types d’offre. Cette option propose un service de streaming en haute définition en simultané sur deux appareils différents. Ce nouveau tarif reste toutefois plus bas que celui de son concurrent HBO (15 dollars par mois).

Crédits : Shutterstock

Cette augmentation devrait notamment financer les investissements colossaux effectués par Netflix ces derniers mois dans des productions originales. Elle viendra également financer la lourde dette qu’elle a accumulée pour parer à ses rivaux Amazon, Disney et At&T. Netflix, qui en septembre dernier comptait 58 millions d’utilisateurs, n’avait augmenté ses tarifs aux Etats-Unis que trois fois auparavant. La dernière hausse avait eu lieu en 2017.

#E-commerce : des produits Whole Foods d’Amazon commercialisés en Europe

Des produits de l’enseigne de produits alimentaires bio Whole Foods, rachetée par Amazon en 2017, sont désormais commercialisés sur sa plateforme européenne. Les internautes français, allemands, italiens et espagnols peuvent ainsi profiter des articles de la marque.

Whole Foods dispose de sept points de vente en Europe, mais ceux-ci se trouvent tous au Royaume-Uni. Une arrivée, même digitale, dans d’autres pays européens devrait significativement y stimuler le marché du bio.

Bouton retour en haut de la page
[INSIDERS] Nokia annonce la suppression de 460 postes sur deux ans en France
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
Facebook, Amazon, Uber, Twitter… Pourquoi la Tech américaine recrute moins qu’avant ?
[Nominations] Similarweb, Serena, Ogury, LinkCy… les nominations de la semaine
La FinTech britannique Checkout rachète le Français Ubble
La Cnil presque débordée en 2021, « une année sans précédent »
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media