ActualitéAmérique du nordBusinessEuropeIndustrieTechTelecom

Internet: OneWeb lève 1,25 milliard de dollars pour accélérer la production de ses satellites

Le montant

OneWeb accélère dans son projet de constellation de satellites destinés à fournir l’Internet haut débit au monde entier. Déjà soutenue par le groupe Virgin ou encore Coca-Cola, la startup fondée en 2012 annonce une nouvelle levée de 1,25 milliard de dollars menée par SoftBank. Grupo Salinas, Qualcomm Technologies et le gouvernement du Rwanda ont également participé.

Cette importante injection de fonds porte à 3,4 milliards de dollars le montant total des fonds levés par OneWeb.

Le marché

OneWeb fait partie de ces entreprises qui pensent pouvoir rendre Internet accessible à tous. La présence du Gouvernement du Rwanda et de Grupo Salinas, un conglomérat composé de plusieurs sociétés mexicaines, dont le fournisseur d’accès à Internet Telecosmo ou le groupe de médias TV Azteca, prend ainsi tout son sens. «Je travaille depuis plus de 20 ans pour offrir un accès au réseau à des personnes à travers le Mexique et l’Amérique latine, et j’ai pu constater le pouvoir de la connectivité pour changer et améliorer des vies. OneWeb aura la capacité d’atteindre des endroits où il était impossible de se connecter auparavant », déclare par exemple Ricardo Salinas, fondateur et président de Grupo Salinas. OneWeb espère aussi être une solution pour soutenir les futurs besoins pour une connectivité à faible latence qui proviendront des secteurs de l’Internet des objets, de la 5G ou encore des voitures autonomes.

La start-up qui développe ses satellites en partenariat avec Airbus via la co-entreprise « OneWeb Satellites » a récemment accompli avec succès la mise en orbite de ses six premiers satellites après un lancement depuis le centre spatial de Kourou. 

Certes, Oneweb avance mais engloutit aussi beaucoup de cash. Néanmoins, la start-up assure s’éloigner de la planification et de la phase de développement pour passer au déploiement de sa constellation complète. Et cela notamment grâce « aux progrès accomplis dans la sécurisation intégrale de notre position dans le spectre prioritaire de l’ITU [Union internationale des télécommunications, NDLR] et la signature de nos premiers contrats avec des clients », déclare OneWeb.

Sur ce marché, OneWeb doit notamment faire face au populaire et bien fiancé Space X d’Elon Musk dont une partie de l’activité est similaire à la sienne.

Les objectifs de la Start-up

Avec cette levée, OneWeb souhaite accélérer son développement pour devenir le premier réseau de communication véritablement mondial d’ici 2021. Son objectif étant de pouvoir fournir à cette date un accès large bande homogène et à haute vitesse, partout dans le monde.

La cadence de production des satellites produits avec Airbus sera augmentée à partir de ce printemps au sein d’un nouveau site de production situé à Exploration Park, en Floride. De plus, à partir du 4e trimestre, OneWeb prévoit de lancer tous les mois plus de 30 satellites à la fois pour arriver à son objectif final de 650 satellites qui devraient lui permettre de jouir d’une couverture mondiale.

OneWeb: les données clés

Fondateur: Greg Wyler
Création: 2012
Siège: Londres, Royaume-Uni
Activité: constellation de satellites destinés à fournir l’Internet haut débit au monde entier
Financement: 3,4 milliards de dollars aux total

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRHMerci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media
Internet: OneWeb lève 1,25 milliard de dollars pour accélérer la production de ses satellites
The Garage, l’incubateur de Cyril Paglino pour créer un écosystème blockchain de référence en Europe
Instagram
Reels, l’arme d’Instagram pour contrer l’ascension fulgurante de TikTok
Comment les indépendantistes catalans usent du numérique contre Madrid
Glyphosate, pesticides: un rapport parlementaire plaide en faveur d’une centralisation des données
FinTech: Revolut continue de recruter des têtes d’affiche de la finance
Pourquoi Balderton Capital lance un nouveau fonds de 400 millions d’euros
Copy link