ActualitéBusinessJeux Video

Jean Baptiste Kempf se porte candidat à la reprise de Blade / Shadow, la startup qui avait levé 135 millions d’euros

Le Cloud Gaming n’est pas un jeu sans risque, après un emballement ,le secteur surfinancé connait ses premiers revers à commencer par Google dont la filiale Stadia a décidé de fermer son studio maison, Amazon de son coté a perdu le patron de UNITY 3D.
En France c’est Shadow la startup fondée en 2015 par Emmanuel FreundAcher Criou et Stéphane Héliot, qui est confrontée à la phase difficile du redressement judiciaire malgré 135 millions d’euros levés, notamment pour assurer son développement international, auprès d’investisseurs privés comme  Marc Simoncini, Pierre Kosciusko Morizet, Philippe Lazare (ancien PDG d’Ingenico) ou encore de fonds d’investissement ,dont Serena ou la Financière Saint James.
Nous recevons Jean Baptiste Kempf, nouveau CTO de Blade, que beaucoup d’entre vous connaissent comme développeur à l’origine de VLC le logiciel de lecture de Video lorsqu’il était étudiant à CENTRALE en 2003, afin qu’il nous présente son projet de reprise de la société Blade / Shadow.

Bouton retour en haut de la page
Jean Baptiste Kempf se porte candidat à la reprise de Blade / Shadow, la startup qui avait levé 135 millions d’euros
Cajoo
Quick commerce: pourquoi la livraison rapide à domicile peine à être rentable
[Livre Blanc] Comment surfer sur la vague du sales enablement ?
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars