ActualitéAffaires publiquesBusiness

Kit Digital finalise sa restructuration

Réalisée en vertu du « Bankruptcy Code » américain, cette réorganisation devrait permettre au fournisseur mondial de vidéos d’être en mesure de payer une majorité des détenteurs de créances.

Dans un communiqué de presse, Kit Digital, fournisseur se solutions de diffusion et de gestion de vidéo multi-supports, a annoncé qu’il était parvenu à un accord avec ses trois principaux actionnaires en vue d’une restructuration de l’organisation de la société.

Réalisée selon les procédures américaines de faillites – un protocole inclus dans le Bankruptcy Code- cette restructuration prévoit une recapitalisation de la société proposée à tous les actionnaires ainsi qu’un regroupement des principales entités opérationnelles de la société (Ioko 365, Polymedia, Kewego, Multicast et Megahertz) sous une entité nouvellement créée et baptisée Piksel.

Grâce à ce dispositif, Kit Digital assure être en mesure de payer tous les vendeurs, fournisseurs et autres détenteurs de créances antérieures à la requête de mise en faillite.

Basée à New-York, la société revendique, à ce jour, près de 2 500 clients répartis dans plus de 50 pays. On retrouve notamment: Airbus, The Associated Press, AT&T, la BBC ou encore Google, HP, MTV et News Corp pour n’en citer que quelques uns.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Kit Digital finalise sa restructuration
Alain Weill quitte ses fonctions de PDG d’Altice France et de SFR
Retail: les startups françaises ont déjà levé plus d’un milliard d’euros en 2021
Open banking: Visa rachète la FinTech suédoise Tink pour 1,8 milliard d’euros
Pourquoi Getir, la licorne turque valorisée à 6,3 milliards d’euros, peut conquérir Paris
Camions autonomes: l’Américain Embark Trucks valorisé à 5,6 milliards de dollars lors de son IPO
[DECODE Quantum] A la rencontre de Valentina Parigi