A la uneActualitéAmérique du nordEurope

La licorne Sprinklr lève 105 millions de dollars pour s’imposer dans la connaissance client

Sprinklr, qui a développé une solution tout-en-un de gestion des réseaux sociaux pour les marques, annonce une levée de fonds de 105 millions de dollars, portant sa valorisation à 1,8 milliard de dollars. Alors que la société basée à New York avait levé 46 millions de dollars en 2015, cette dernière levée porte l'investissement total à 239 millions de dollars. Ce nouveau tour de table a été réalisé auprès du fonds singapourien Temasek et des sociétés d'investissement Wellignton Management et EDBI. Les investisseurs historiques sont également présents (Intel Capital, Battery Ventures, et Iconiq Capital. 

Fondée par Ragy Thomas en 2009, la société commercialise une solution en Saas permettant d'engager les clients d'une marque sur tout son parcours. Les mutlinationales, telles Nike, McDonald’s, Microsoft, P&G, Samsung, Pernod Ricard, utilisent ses services. Elle revendique d'ailleurs plus de la moitié des Fortune 50 à son portefeuille. «Sprinklr permet d'unifier leur front-office et de créer de vraies relations humaines avec chacun de (les) clients», affirme Ragy Thomas. Pour satisfaire cette ambition technologique, la société a d'ailleurs misé sur la croissance externe avec neuf rachats de solutions parallèles ou concurrentes, indique Crunchbase.

En 2014, elle s'est implantée en France et attaquait, un an plus tard, cinq nouveaux pays (Brésil, Japon, Allemagne, Inde, Royaume-Uni). Elle emploie 1 200 personnes dans le monde (dont 50 en France) et est présente dans 150 pays. Son chiffre d'affaires en 2015 atteignait plus de 100 millions de dollars. 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
La licorne Sprinklr lève 105 millions de dollars pour s’imposer dans la connaissance client
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler
Instacart se sépare de 1 900 employés dont 10 travailleurs syndiqués