ActualitéArts et CultureStartup du jour

La startup du jour : Sounderbox, création de playlists collaboratives pour vos soirées

Un système de votes intégré à la box permet une modération de la playlist

  • L’entreprise de demain
Chaque jour, Frenchweb met en avant une jeune entreprise en croissance pour découvrir sa stratégie et ses objectifs de développement.

Vous avez fondé une société en croissance?  Faites vous connaître!

Frenchweb vous propose aujourd’hui de découvrir Sounderbox, un jukebox collaboratif 2.0 pour en finir avec les soirées où chacun change la musique en coupant les titres en cours de lecture. Plus de détails avec Anthony Gongora, le fondateur.

 

Comment avez-vous eu l’idée de votre société ?

sounderbox-11

Anthony Gongora : Le concept est né au CompanyCamp.us, self incubateur de startups au sein duquel les collaborateurs aiment travailler au quotidien en musique. En juin 2012, est née l’idée de développer une webapplication permettant à tous les startupers de diffuser et partager la musique de façon plus fun et communautaire.

Après une nuit d’insomnie à coder, une première version du concept ((sounderbox)) est lancée : un système autonome et collaboratif permettant à toute personne d’un lieu de participer à la programmation musicale depuis un smartphone, une tablette ou ordinateur.

Avant, chacun d’entre nous pouvait programmer des musiques dans sa sphère privée (casque audio, soirée entre amis, voiture…). Grâce à la ((sounderbox)), il est dorénavant possible de partager ses goûts musicaux dans les lieux publics. Une vraie innovation d’usage qui modifie la façon dont on vit ensemble la musique en mobilité.

A quel besoin apportez-vous une réponse ?

Nous apportons une réponse à la problématique suivante : le manque d’interaction entre les gens. ((sounderbox)) est avant tout une playlist collaborative et sociale qui révolutionne les événements et permet de créer rapidement du lien. Les avatars des utilisateurs s’affichant à l’écran, les rencontres sont spontanées et le premier sujet de conversation est tout de suite trouvé : échanger sur ses goûts musicaux, faire découvrir un titre…

Le système de votes intégré à la box permet une modération de la playlist et crée naturellement un process de lobbying social, les utilisateurs allant vers les autres pour les inciter à voter pour leur titre.

Très simplement, comment gagnez-vous de l’argent?

Notre modèle économique est basé sur deux offres :

  • un abonnement mensuel de 69 euros HT dédié aux professionnels : ce pack abonnement comprend la location de la ((sounderbox)), l’accès au service, une hotline avec un SAV, une interface administrateur, et un pack animation (affiches, flyers explicatifs, stickers vitrine et goodies). Les lieux pourront acheter des packs animation régulièrement (Saint-Valentin, Noel, Saint-Patrick…) ;
  • l’organisation d’événements sur mesure : des battles audios, la «((sounderbox)) party» (une soirée très conceptualisée dans laquelle nous articulons des œuvres collaboratives autour de la box, une communication dédiée, des partenariats…)…

 

sounderbox-5

A quoi ou à quelles sociétés vous compare-t-on par erreur ?

Au jukebox d’antan. Ce n’est pas une erreur, ((sounderbox)) est effectivement un jukebox mais digital proposant un catalogue de plus de 60 millions de titres (contrairement aux 50 titres proposés par le jukebox original).

Quelle a été l’une des premières problématiques dans votre développement, et comment y avez-vous fait face ?

A l’origine, nous pensions que notre concept était dédié uniquement aux bars. Finalement, nous avons très vite réalisé que la ((sounderbox)) pouvait être utilisée dans tous les lieux publics et pour tous types d’événements. Demain, vous allez pouvoir la trouver dans le hall d’un cinéma, dans l’espace d’attente d’une banque, en faisant la queue dans votre supermarché ou dans votre salon de coiffure. L’été prochain, vous retrouverez la box dans votre camping favori, sur une aire d’autoroute ou de covoiturage. A quand la voiture connectée ?

Sur ce marché, quel est votre principal atout ?

Nos principaux atouts sont notre flexibilité, notre réactivité et nos ressources internes nous permettant de nous adapter à tous types de demandes. Les développeurs qui ont crée la box sont à même de créer une solution dédiée à un besoin client spécifique. Le marché est infini, tant en terme de secteur d’activité que de secteur géographique.

Quel est le meilleur conseil que l’on vous ait donné et par qui ?

« Si vous croyez en votre concept, monétisez-le, tout de suite. La meilleure idée du monde ne pourra éclore que si vous la mettez sur le marché ».

Quelle est la personnalité que vous admirez le plus ?

Xavier Niel, qui a su casser le monopole des trois principaux fournisseurs de téléphonie en France et révolutionner l’offre.

Fondateurs : Anthony Gongora (PDG), Clément Délafargue (Développeur), Quentin Adam (membre du bord), Henri-Pierre Mousset (Supply Chain)

Investisseurs: en recherche de fonds

Date de création: juillet 2013

Nombre de salariés: 5

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

9 commentaires

  1. Manoush5 c’est une super idée ! Je suis sûre que ça finira par être un moyen de promo détourné pour des artistes

  2. MymyAb yes ! seul truc relou les gens passent trop de temps sur leur mobile en soiree pour construire la playlist et voter

  3. davpicard Fini les soirées où chacun change la musique en coupant les titres en cours de lecture ! A tester pour la prochaine soirée ;-)

  4. pathimont mnleboeuf BiotJef @Mangeliquemon 01/03 mon anniv’ tombe un samedi = saturday night fever ?newsmag25 trouves un #lLebloc ;-)

  5. pathimont mnleboeuf BiotJef mangelique mon 01/03 mon anniv’ tombe un samedi = saturday night fever ?newsmag25 trouves un #Lebloc ;-)

  6. pathimont mnleboeuf BiotJef MangeliqueM 01/03=mon anniv’ tombe un samedi = saturday night fever ?newsmag25 apporte un #Lebloc ;-)

La startup du jour : Sounderbox, création de playlists collaboratives pour vos soirées
IA: une startup lyonnaise dévoile un portique repérant les défauts des voitures en quelques secondes
Comment repenser les ressources humaines avec la relance et le numérique?
EdTech: Byju’s lève 300 millions de dollars auprès de BlackRock, Sands Capital et Alkeon Capital
Comment générer des recommandations sur Internet pour trouver de nouveaux clients?
Comet Meetings réalise un tour de table de 30 millions d’euros mené par la BPI et Pierre Kosciusko-Morizet
DECODE Retail: 3 conférences organisées avec Odile Roujol et Laurence Faguer
Copy link