ActualitéBusinessTech

L’ancien responsable des plateformes de streaming de Disney prend la tête de TikTok

AFP

Kevin Mayer, l’ancien responsable des plateformes de streaming de Disney (Disney+, Hulu et ESPN+), va prendre la tête du très populaire réseau social TikTok le 1er juin, a annoncé lundi le groupe chinois ByteDance, maison-mère de l’application. M. Meyer « rapportera directement à Zhang Yiming, fondateur et PDG de ByteDance, et sera chargé du développement international du groupe » indique le communiqué. Il supervisera les ventes, le marketing, les relations publiques, la sécurité, la modération des contenus et les affaires juridiques, précise ByteDance.

En tant que directeur des opérations il dirigera aussi « la musique, les jeux vidéo et les activités émergentes », en plus de TikTok. « Kevin est l’un des patrons les plus accomplis au monde de l’industrie du divertissement, il est donc très bien placé pour propulser le portfolio de produits de ByteDance au niveau supérieur », a déclaré Zhang Yiming. L’ancien de Disney quitte le Royaume enchanté au moment où le groupe, dont la jeune plateforme de streaming Disney+ a conquis près de 55 millions d’abonnés, fait face à la dure réalité de la pandémie, qui a forcé les parcs d’attraction et les cinémas à fermer temporairement.

800 millions d’utilisateurs en janvier

TikTok, qui avait déjà le vent en poupe avant le coronavirus, voit sa popularité exploser à la faveur des mesures du confinement. L’application comptait 800 millions d’utilisateurs en janvier (selon DataReportal), et a été téléchargée 65 millions de fois en mars et 56 millions en avril, selon le site spécialisé SensorTower. « Je suis ravi de l’opportunité de rejoindre l’équipe formidable de ByteDance. Comme tout le monde j’ai observé avec admiration comment l’entreprise a construit quelque chose d’incroyablement rare avec TikTok : une communauté mondiale créative et positive », a commenté Kevin Mayer. 

Mais son succès auprès des plus jeunes la met aussi parfois en difficulté. Plusieurs groupes américains de défense des droits des mineurs et des consommateurs ont annoncé la semaine dernière poursuivre le réseau social pour non-respect d’une décision sur la protection de la vie privée des moins de 13 ans. Ils estiment notamment que TikTok continue de collecter des informations personnelles sur des mineurs sans avertir ou demander l’accord des parents.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
L’ancien responsable des plateformes de streaming de Disney prend la tête de TikTok
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link