A la uneBusinessInvestissementsLes levées de fonds

L’argent russe coule à flot dans les startups américaines

Les dernières tensions politiques et les avertissements dignes de la guerre froide, n’ont pas ralenti les investissements russes dans des startups américaines, pas plus que cela n’a refroidi l’appétit des entrepreneurs américains pour cet argent frais.

Dans les deux derniers mois, pas moins de 6 investissements ont été officialisés entre des startups américaines et des fonds impliquant des investisseurs russes. Ces derniers investissent des montants de 200 000 dollars à des douzines de millions dans des secteurs allant du prêt peer to peer, l’eSanté, ou en core les services en ligne SAAS.

Prosper Marketplace

L’accord a été annoncé il y quelques jours, Prosper Marketplace Inc, une plateforme de prêt en Peer to Peer, installée à San Francisco, a reçu 70 millions de dollars pour financer sa croissance. Avec plus d’un milliards de prêts accordés, Prosper est l’un des leaders dans le domaine.

Ce nouveau tour a réuni Phenomen Ventures et Institutionnal Venture Partners. Phenomen est un fond d’investissement de 300 millions de dollars créé par l’homme d’affaires russe Dmitiry Falkovich. IVP compte de son coté RVC IVFRT LP, une joint venture entre le fond russe RVC et la République du Tatarstan, une région de la fédération russe.

DrChrono

Créateur d’un service de capteur de pulsation cardiaque (EHR), disponible sur iPad, iPhone et dont les données sont stockées dans le cloud, drChrono aide les medecins et leurs patients à échanger simplementdes données clefs.

La startup installée dans la Silicon Valley a reçu 2,69 millions de dollars le mois dernier d’un groupe d’investisseurs russes: Runa Capital, Maxfield Capital, un fond d’investissements de 100 millions de dollars, lancé l’an dernier par Alexander Turkot et Viktor Vekselberg, à qui appartient le groupe Renova, et qui préside la fondation Skolkovo.

Par ailleurs l’un des premiers investisseurs de drchrono est Yuri Milner, le fondateur du fond d’investissements DST Global et investisseur connu des startups américaines.

Weaved

Comme l’indique CNews.ru Maxfield Capital a investit pour un montant confidentiel dans Weaved une startup de la Silicon Valley, qui cherche à s’imposer comme le DNS de l’internet des objets. La société travaille sur des projets pour Philips, Lorex, ou Astak pour developper des caméras Wifi, ou encore Cisco sur un projet de réseau de stockage de données.

StarWind Software

Mi avril, Almaz Capital et ABRT, deux fonds moscovites associés au fond ukrainien Aventures Capital on investis 3,25 millions de dollars dans StarWind Software, spécialiste du logiciel sous hyperV de Microsoft.

FloDesign Sonics

Bright Capital, un fond d’investissement installé à Moscou et dans la Silicon Valley a participé à un tour de table de série A dans FloDesign Sonics, spécialiste des produits pharmaceutiques de la transfusion sanguine à la purification d’eau. Bright Capital détient dans son portefeuille des participations dans Bisciences, Upstream, Auctionata, Win In Black (Allemagne), Carritus, et Yuilop (Espagne).

KitApps

En mars 2014, TMT Investment, un fond d’investissement britannique financé par des hommes d’affaires russes a pris une participation dans KitApps à San Francisco, une solution mobile de gestion d’évênements et conférence. Créé en 2010, TMT a investi dans plus de 25 sociétés principalement occidentales, telles que RollApp, PipeDrive, Virool, Grahicly, …

Ainsi les sociétés américaines ne sont pas les seuls cibles du carburant russe, les investisseurs russes continuent à financer des sociétés européennes, encore récemment avec Tellyo. Un nouveau fond, créé par GS Group prévoit d’investir 45 millions de dollars d’ici décembre 2014 en europe.

Lire la suite chez notre partenaire East West Digital News

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
L’argent russe coule à flot dans les startups américaines
WeLink lève 4,2 millions d’euros auprès de OneRagtime
Airbnb
Airbnb vise jusqu’à 35 milliards de dollars de valorisation pour son IPO
Quelle est cette startup qui vaut 1 milliard de dollars pour Facebook?
FinTech et DeepTech au cœur de l’écosystème du Grand Est
Le commerce en ligne pèse 103 milliards d’euros en France
Vianova
Mobilité: Vianova lève 1,8 million d’euros auprès de la RATP