ActualitéTech

Numericable va verser 2 000 euros aux employés de SFR lors du rachat

Le chiffre d’affaires de Numericable s’établit à 327,6 millions d’euros pour le premier trimestre

Numericable a publié ses résultats pour le premier trimestre. Le chiffre d’affaires s’établit à 327,6 millions d’euros (+1%) – dont 219,2 millions sur le segment B2C (télévision payante, accès à Internet haut et très haut débit, téléphonie fixe et mobile en MVNO), 78,7 millions d’euros sur le B2B et 29,7 millions sur le wholesale, en baisse – pour un résultat (EBITDA ajusté) de 153,5 millions d’euros (+1,8%).

Sa base totale d’abonnés a bondi à 4,3% pour un revenu moyen par utilisateur à 42,1 euros (+2,7%). L’opérateur affirme compter 200 000 nouveaux foyers raccordés à la fibre optique sur les trois premiers mois de l’année. «Tout en travaillant à son projet de rapprochement avec SFR, Numericable Group a poursuivi sa croissance commerciale au premier trimestre en chiffre d’affaires comme en nombre d’abonnés. Comme prévu, l’investissement dans l’infrastructure de réseau en fibre optique a été accéléré pour conforter notre position de leader dans le très haut débit » commente Eric Denoyer, le président-directeur général de Numericable Group.

L’entreprise de Patrick Drahi va par ailleurs verser une prime de 2 000 euros à tous les employés de SFR lors du rachat effectif de l’opérateur au carré rouge, a annoncé Jean-Yves Charlier, le président qui en avait pris l’engagement.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Numericable va verser 2 000 euros aux employés de SFR lors du rachat
Uber
Uber prêt à racheter Free Now (Daimler/BMW) pour plus d’un milliard d’euros
Réseaux sociaux: Cédric O dénonce « l’opacité » des algorithmes et du système de modération
Covid-19: la révolution numérique pour préserver l’emploi?
Comment la crise a accéléré la transformation numérique des grands groupes bancaires
Couvre-feu: les taxis et VTC prévoient une baisse de l’activité encore plus forte dans les jours à venir
Vélos, trottinettes, scooters…: la mobilité partagée se démocratise dans les grandes villes françaises