ActualitéAsieChineRetail & eCommerce

Laurent Fabius veut que les e-commerçants français soient plus présents sur Alibaba

Les discussions entre les deux hommes avaient initialement débutée en mars dernier

En déplacement en Chine dans le cadre de sa « diplomatie économique », Laurent Fabius a été reçu par Jack Ma, le fondateur d’Alibaba, en vue de signer un accord pour favoriser la visibilité des produits français sur les plate-formes du géant Chinois de l’e-commerce. « Ce protocole d’entente est une excellente opportunité pour que davantage de consommateurs chinois découvrent de nouvelles marques françaises, à travers un système de distribution moderne » selon le ministre des Affaires étrangères.

En plus de « services sur mesure » et un « soutien marketing », les entreprises tricolores bénéficieront d’une « procédure d’inscription accélérée » sur sa marketplace Tmall – où une trentaine de marques françaises opèrent déjà – grâce à Ubifrance et l’Agence française pour les investissements internationaux (AFII). « Nous sommes convaincus [que cet accord] permettra d’élargir considérablement le choix des produits français disponibles pour les consommateurs chinois qui pourront profiter de leur réputation bien méritée en matière de haute qualité et de sécurité » selon M. Fabius. Une campagne spécialement baptisée « Elegance of France » devrait ainsi débuter dès le 19 mai pour promouvoir de produits liftestyle d’une trentaine de sociétés hexagonales en édition limitée.

Les discussions entre Jack Ma et Laurent Fabius initialement avait démarré en mars dernier lorsque ce dernier avait reçu l’entrepreneur chinois en présence de Jacques Attali et Henri de Castries (patron d’AXA Group) – membres de l’organisation Fondation France China – lors d’une visite particulièrement discrète.

Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Laurent Fabius veut que les e-commerçants français soient plus présents sur Alibaba
La startup Ibat se positionne sur la transformation digitale du BTP avec une levée de 2,4 millions d’euros
La startup e-sport Nicecactus lève 5 millions d’euros pour lancer un programme de sponsoring
300 millions de dollars de pertes pour la startup Lime en 2019
La startup JobyPepper lève 1,5 million d’euros pour sa plateforme de missions à courte durée
Just Eat
Just Eat face à une offre d’achat hostile du fonds Prosus
Google
Droit voisin: pourquoi Google et la presse française s’affrontent
Copy link