ActualitéAsieChineRetail & eCommerce

Laurent Fabius veut que les e-commerçants français soient plus présents sur Alibaba

Les discussions entre les deux hommes avaient initialement débutée en mars dernier

En déplacement en Chine dans le cadre de sa « diplomatie économique », Laurent Fabius a été reçu par Jack Ma, le fondateur d’Alibaba, en vue de signer un accord pour favoriser la visibilité des produits français sur les plate-formes du géant Chinois de l’e-commerce. « Ce protocole d’entente est une excellente opportunité pour que davantage de consommateurs chinois découvrent de nouvelles marques françaises, à travers un système de distribution moderne » selon le ministre des Affaires étrangères.

En plus de « services sur mesure » et un « soutien marketing », les entreprises tricolores bénéficieront d’une « procédure d’inscription accélérée » sur sa marketplace Tmall – où une trentaine de marques françaises opèrent déjà – grâce à Ubifrance et l’Agence française pour les investissements internationaux (AFII). « Nous sommes convaincus [que cet accord] permettra d’élargir considérablement le choix des produits français disponibles pour les consommateurs chinois qui pourront profiter de leur réputation bien méritée en matière de haute qualité et de sécurité » selon M. Fabius. Une campagne spécialement baptisée « Elegance of France » devrait ainsi débuter dès le 19 mai pour promouvoir de produits liftestyle d’une trentaine de sociétés hexagonales en édition limitée.

Les discussions entre Jack Ma et Laurent Fabius initialement avait démarré en mars dernier lorsque ce dernier avait reçu l’entrepreneur chinois en présence de Jacques Attali et Henri de Castries (patron d’AXA Group) – membres de l’organisation Fondation France China – lors d’une visite particulièrement discrète.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Laurent Fabius veut que les e-commerçants français soient plus présents sur Alibaba
Paiement fractionné: la Banque Postale s’allie à la FinTech Alma
La startup de Jessica Alba Honest Company lève 413 millions de dollars lors de son IPO
La Cnil clôture les mises en demeure d’Engie et EDF sur les données collectées par les compteurs Linky
Transformation numérique: le groupe lyonnais Visiativ veut lever jusqu’à 8 millions d’euros
Facebook: 3 questions sur la suspension de Donald Trump
Cloud: Microsoft s’engage à maintenir en Europe les données de ses clients européens