AcquisitionActualitéHR Tech

L’Australien Seek pourrait racheter la plateforme asiatique JobStreet pour 524 millions de dollars

L’opération est en attente de validation des actionnaires et des autorités.

jobstreetSeek, la plus grande plateforme d’emploi en Australie, pourrait s’offrir l’intégralité de JobStreet, un concurrent asiatique dont il détient déjà 22% des parts, selon le Wall Street Journal. L’opération valoriserait l’entreprise à 523 millions de dollars (américains) mais serait encore dans l’attente d’une approbation des actionnaires et des autorités singapouriennes selon le quotidien américain qui explique que cette annonce survient au moment où la firme australienne a vu son profit augmenter de 65% sur son exercice, à plus de 100 millions de dollars.

Fondée en 1997 en Malaisie , JobStreet revendique aujourd’hui plus de 12 millions d’utilisateurs en Asie pour 90 000 entreprises.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
L’Australien Seek pourrait racheter la plateforme asiatique JobStreet pour 524 millions de dollars
Coronavirus, racisme, élections: comment Facebook veut calmer les échanges entre ses employés
TikTok/Bytedance
TikTok: à trois jours de l’échéance, l’app n’a toujours pas d’accord aux États-Unis
Comment transformer un évènement physique en évènement virtuel?
AgTech: Infarm lève 170 millions de dollars lors d’un tour de table mené par LGT Lightstone
5G: la maire socialiste de Rennes demande une étude d’impact avant un déploiement
HelloWork : la crise du Covid-19 profite aux profils seniors
Copy link