A la uneActualitéEuropeNantes

LDLC en passe de racheter Materiel.net (Domisys)

Les Lyonnais de LDLC ont annoncé être entrés en négociations exclusives avec la société Domisys en vue d’acquérir 100% du capital de la société Materiel.net, la plateforme de vente de produits produits hardware et high-tech. Si elle est finalisée, l'opération doit donner naissance à un Groupe réalisant «près de 500 millions d'euros de chiffre d’affaires en 2016», précise LDLC. Le montant de l'opération, qui doit se réaliser en titres et en cash, n'a pas été précisé. L'augmentation de capital ne dépasserait, elle, pas 10%.

«Cette opération structurante présente des synergies commerciales, logistiques et industrielles évidentes porteuses de croissance rentable», indique LDLC dans un communiqué. Materiel.net possède un réseau de 10 concept stores et d'un centre logistique de 18 000 m2 basé à Nantes. Fondée en 1999, la société présente un chiffre d'affaires de 150,5 millions d'euros en 2014, en croissance de 12% par rapport à 2013.

De son coté, LDLC a présenté un chiffre d’affaires de 143,8 millions d’euros, en croissance de 11% sur un an, au cours du premier semestre de son exercice fiscal. L'objectif de l'e-commerçant lyonnais est de poursuivre sa stratégie cross-canal.

«Ce projet marque une étape majeure dans le développement de LDLC et nous permettra d’atteindre une taille critique en France. Nos deux entreprises se ressemblent, nous partageons la même passion pour l’informatique et la même exigence de service client», déclare Laurent de la Clergerie, Président-fondateur du Groupe LDLC. Le rachat doit être finalisé à la fin mars 2016.

Revoir l'interview de Jean-Philippe Fleury, le fondateur, à 21 ans, de Domisys, qui édite Materiel.net : 

Tags

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
LDLC en passe de racheter Materiel.net (Domisys)
[Webinar] Summer Camp New Retail: Préparez votre rentrée
Après l’échec de Mixer (Microsoft), le célèbre joueur Ninja fait son retour sur YouTube
Malgré la crise, SAP dévoile un bénéfice plus important que prévu au second trimestre
Un robot anti-coronavirus inventé par deux entreprises françaises, Octopus Robots et Fybots
Sequoia mène un tour de 100 millions de dollars dans l’app chinoise de lecture interactive Kuaidian
Facebook supprime des comptes pour « comportement inauthentique coordonné »
Copy link