ActualitéBusinessStartup

Le fonds Partech International ouvre un bureau à Berlin

Après Paris et San Francisco, le fonds d’investissement Partech International ouvre un bureau à Berlin. Pour Philippe Collombel, associé de Partech : « cela représente plus d’occasions à saisir dans un des hubs les plus vibrants et les plus rapides de l’Europe, et en Allemagne dans son ensemble".

Partech est ainsi la première société de capital-risque de niveau international à s’implanter à Berlin. Le fonds, lancé en 1982 et spécialisé dans les startups internet et TIC , investit entre 250M€ à 1M€ en amorçage, et jusqu’à 10 M€ en mid-stage. Partech dispose d’une enveloppe de 650M$, et a notamment investi dans Dailymotion, laFourchette.com, Scoopit, Sensee ou encore SigFox récemment.

Le bureau de Berlin, basé dans le très bouillonnant quartier de Mitte, sera dirigé par Gabriel Matuschka, un entrepreneur allemand qui connaît bien l’écosytème allemand, puisqu’il est à l’origine du « MeetUp Berlin », un événement bien connu de la scène high tech berlinoise. Gabriel Matuschka avait co-fondé du site de e-travelling TripHunter, acquis par Brands4friends en 2010.

Berlin est sans conteste une ville dynamique pour installer sa start-up. Le Startup Genome l’a ainsi placée en 15ème position des pôles d’innovations. Prix des loyers plus faibles, mixité des populations (ingénieurs, designers…), une « marketplace » d’incubateurs font les atouts de la capitale, qui avait accouché de Rocket Internet, SoundCloud, Zalando et Wimdu en quelques années.

Lire notre dossier « Semaine spéciale Berlin« 

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le fonds Partech International ouvre un bureau à Berlin
Comment Diggers Factory aide les artistes à capitaliser sur le renouveau du vinyle
[Livre Blanc] Cultivez votre croissance grâce aux paiements
Droits TV: Amazon fait irruption dans le foot français en mettant le paquet sur la Ligue 1
Pourquoi la Quadrature du Net dépose un recours contre le pass sanitaire?
Cybersécurité: le télétravail ne facilite pas les cyberattaques, selon l’Anssi
Microsoft
Comment Microsoft prépare l’avenir des jeux vidéo grâce au cloud