ActualitéBusinessLes levées de fondsRetail & eCommerce

Le Français Snowleader.com lève 10 millions d’euros pour développer son réseau à l’international

AFP

Le vendeur en ligne d’équipements de plein air Snowleader a annoncé jeudi la levée de 10 millions d’euros destinés notamment à financer le développement de son réseau de magasins « en dur », en France comme à l’étranger. Ce troisième tour de table depuis la création de l’entreprise en 2008 a été souscrit par la société de gestion indépendante 123 IM, BNP Paribas Développement et Sofimac Régions, a indiqué le fondateur du groupe Thomas Rouault. M. Rouault, qui est âgé de 36 ans, reste majoritaire au capital de la société après cette opération. 

Passé par Nike, le jeune entrepreneur avait fondé sa société il y a onze ans dans un garage de la station du Grand Bornand (Haute-Savoie), avec une mise initiale de 12 000 euros. Rentable dès le début, elle a connu depuis une croissance forte et régulière qui a porté l’an dernier son chiffre d’affaires à 35 millions d’euros (+38%), avec 205 000 colis expédiés. Snowleader se targue d’un positionnement décalé, qui se traduit par l’offre d’un reblochon fermier pour 150 euros d’achats.

Moderniser l’outil informatique

Depuis sa création, elle a ainsi écoulé 135 000 exemplaires de ce fromage emblématique de la chaîne des Aravis où la société a vendu ses premiers équipements. Pour les clients étrangers, qui génèrent déjà 40% des ventes mais pourraient ne pas apprécier les effluves du fromage, le groupe offre d’autres cadeaux, grâce notamment à un partenariat avec le coutelier savoyard Opinel. « Notre vocation n’est pas d’être le mieux placé en termes de prix. Nous préférons investir dans la relation avec nos clients », a expliqué M. Rouault à l’AFP. « Nous répondons à leurs questions six jours sur sept -il y a très peu de platesformes qui investissent autant que nous » dans ce domaine, a-t-il fait valoir, en arguant que cela générait « une relation affectueuse » entre Snowleader et ses clients.

La « reblochon company », comme elle aime à s’appeler, dispose déjà de trois magasins en centre-ville à Annecy, Lyon et Chamonix et entend en augmenter le nombre. En France, elle compte s’installer à Paris, Toulouse et Strasbourg, et à l’étranger, à Zürich, Bruxelles et Londres, à raison de deux nouveaux magasins ouvert chaque année. M. Rouault a expliqué que distribution en ligne et physique se renforçaient l’un l’autre: l’ouverture d’un magasin entraîne une hausse des ventes sur le web de 80% dans un rayon de 30 kilomètres, a-t-il souligné.

L’argent de la dernière levée de fonds servira aussi à moderniser l’outil informatique et à ouvrir, « à l’horizon 2021 », un nouveau siège social-entrepôt, le bâtiment actuel de Chavanod, près d’Annecy, étant devenu trop étroit. A l’horizon 2025-26, Snowleader s’est fixé pour objectif d’atteindre les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires, avec une part à l’export supérieure à 50%.

Snowleader : les données clés 

Fondateur : Thomas Rouault
Création : 2008
Siège social : Annecy
Secteur : e-commerce, sport
Activité : vente d’équipement sportif


Financement : 10 millions d’euros en janvier 2020 auprès de 123 IM, BNP PARIBAS Développement et Sofimac Régions.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Le Français Snowleader.com lève 10 millions d’euros pour développer son réseau à l’international
Comment Quibi veut devenir l’alternative principale à Netflix sur mobile
HR Tech : la fusion de Kronos et Ultimate Software fait naître un nouveau géant sur le marché
Startups françaises: l’argent investi par les fonds ne donne toujours pas de sorties significatives
Google
Rachat de Fitbit par Google: le régulateur européen s’inquiète pour les données personnelles
[DECODE FoodTech] Deliveroo Editions: quel est l’impact des «dark kitchens» sur la restauration ?
[DECODE] Ce que dit la tribune de Mark Zuckerberg sur la stratégie adoptée par Facebook
Copy link