ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsMarketing & CommunicationProptechStartup

Proxyclick lève 13,5 millions d’euros pour digitaliser le registre des visiteurs à l’accueil des entreprises

Interview de Grégory Blondeau, co-fondateur et CEO de Proxyclick

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Dans nombre d’entreprises, l’accueil des visiteurs se fait encore de manière artisanale, avec un registre tenu avec un stylo. Une manière de procéder insuffisante pour garantir une sécurité élevée et un suivi optimal des personnes qui se rendent dans les locaux d’une entreprise à l’occasion d’une visite privée ou professionnelle.

Pour digitaliser ce secteur, la start-up belge Proxyclick a développé une plateforme cloud de gestion des visiteurs en entreprise. Pour poursuivre le développement de cette solution et l’exporter davantage à l’international, la société vient de boucler un tour de table de 13,5 millions d’euros en série B mené par Five Elms Capital. A cette occasion, JOIN Capital, qui avait dirigé la levée de fonds de 3 millions d’euros en série A de l’entreprise bruxelloise en novembre 2017, a remis au pot.

Fondée en 2008 par Grégory Blondeau et Laurent Parmentier, Proxyclick permet de préparer les visites de personnes extérieures à une entreprise en amont, notamment en ajoutant directement dans l’agenda électronique de la société le nom des personnes invitées pour un rendez vous et en envoyant des éléments clés à ces dernières comme le code Wi-Fi et le QR code d’accès. Le jour de la venue des visiteurs, ces derniers s’enregistrent sur une tablette tactile, non seulement pour permettre à l’entreprise d’identifier les personnes qui viennent d’arriver pour assurer des vérifications de sécurité, mais aussi pour signaler leur présence aux équipes concernées. La société s’intéresse également à la gestion des salles de réunion et des places de parking, ainsi qu’à la manière de guider les visiteurs dans les locaux de l’entreprise.

Le marché américain comme priorité 

Avec ce nouveau financement de 13,5 millions d’euros, Proxyclick veut élargir son champ d’action, en portant principalement ses efforts sur la reconnaissance faciale pour renforcer la sécurité autour de l’identification des visiteurs. En parallèle, la société entend renforcer sa présence aux États-Unis, son premier marché devant le Royaume-Uni. Dans ce cadre, Grégory Blondeau, co-fondateur et CEO de la start-up belge, va déménager à New York pour assurer le développement des activités outre-Atlantique. Nous avons d’ailleurs évoqué avec lui les enjeux autour du marché américain et les perpectives de développement du secteur et de son entreprise :

L’entreprise, qui compte Airbnb, Revolut, L’Oréal ou encore Vodafone parmi ses clients, se positionne sur un marché en plein essor, qui devrait progresser fortement dans les prochaines années sous l’impulsion de la PropTech et de la Smart City. Ces deux marchés cherchent en effet à repenser la manière dont sont conçus et gérés les bâtiments. Une aubaine pour Proxyclick dans l’optique de devenir le point d’entrée connecté des logements et bureaux de demain.

Proxyclick : les données clés 

Fondateurs : Grégory Blondeau et Laurent Parmentier
Création : 2008
Siège social : Bruxelles
Secteur : Smart Building
Activité : gestionnaire de visiteurs en entreprise


Financement : 13,5 millions d’euros en janvier 2020, 3 millions d’euros en novembre 2017…

Bouton retour en haut de la page
Proxyclick lève 13,5 millions d’euros pour digitaliser le registre des visiteurs à l’accueil des entreprises
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
[Silicon Carne] Faire grandir la startup economy
[Série A] RH : Club Employés lève 7 millions d’euros auprès de MAIF Avenir
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media