ActualitéLes levées de fondsTech

Le Français Talend lève 40 millions de dollars : « nous voulons devenir l’un des leaders du big data »

L’éditeur français de logiciels de gestion et d’intégration de données open source Talend a levé 40 millions de dollars ce mercredi 11 décembre auprès de Bpifrance et Iris Capital, avec la participation de ses actionnaires historiques Silver Lake Sumeru, Balderton Capital et Idinvest Partners. L’opération porte à 130 millions de dollars le montant total des fonds levés depuis sa création en 2006.

« Nous sommes heureux d’accompagner une belle histoire entrepreneuriale française grâce à cette levée de fonds, et permettre ainsi à Talend de poursuivre son développement à l’international » explique Jean d’Arthuys, directeur exécutif de Bpifrance. La société, qui détient aujourd’hui de grands comptes parmi ses clients, dont la SNCF, Orange ou encore CommerzBank, souhaite profiter de cet investissement pour accélérer ses processus d’innovation, accroitre sa palette de produits et se renforcer dans le big data.

[Article initialement publié le 11 décembre 2013]

Frenchweb s’est entretenu avec Bertrand Diard, co-fondateur de Talend, à LeWeb’13 sur cette opération.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. frenchweb on signe où pour lever des millions ? #surunmalentendu

Bouton retour en haut de la page
Le Français Talend lève 40 millions de dollars : « nous voulons devenir l’un des leaders du big data »
Uber
Uber est-il enfin rentable?
Sunday, spin-off de Big Mamma, lève 100 millions de dollars pour sa solution de paiement au restaurant
Tim Cook, quel bilan après 10 ans à la tête d’Apple ?
[DECODE Quantum] A la rencontre de Jean-Philip Piquemal, co fondateur de Qubit Pharmaceuticals et Directeur du Laboratoire de Chimie Théorique (CNRS)
PropTech : le syndic de copropriété digital Bellman lève 11 millions d’euros auprès de Breega
Vestiaire Collective lève 178 millions d’euros auprès de SoftBank, pour une valorisation à 1,45 milliard