ActualitéInvestissementsLes levées de fondsRetail & eCommerce

Le site marchand Zalora lève 100 millions de dollars pour son développement en Asie du Sud-Est

Forte de plus d’1 million de commandes en un an, Zalora, plateforme de e-commerce asiatique lancée par Rocket Internet, vient d’effectuer une levée de fonds impressionnante.

Le site marchand asiatique Zalora, spécialisé dans les articles mode et beauté, vient de boucler une levée de fonds de 100 millions de dollars, réalisée auprès de Summit Partners, Investment AB Kinnevik, Verlinvest et Tangelmann Group.

Lancé en 2012, Zalora est un des projets de l’incubateur allemand Rocket Internet, qui s’est particulièrement intéressé au marché de l’Asie du Sud-Est ces derniers mois (en témoigne le lancement de la plateforme shop.com.kh au Cambodge).

Ce second tour de table intervient seulement deux mois après un premier investissement de Tangelmann dans le site de e-commerce : signe de la confiance accordée à Zalora par les investisseurs, après plusieurs mois d’une croissance dynamique et continue. Le site est déjà présent dans neuf pays et a récemment livré sa millionième commande, environ un an après son lancement.

Cette levée de fonds doit aider Zalora à poursuivre son expansion dans le marché de l’Asie du Sud-Est. Le site marchand profitera aussi de ce financement pour élargir sa gamme de marques et de produits mode et beauté.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Le site marchand Zalora lève 100 millions de dollars pour son développement en Asie du Sud-Est
Israël : « Résilience remarquable de l’économie Tech »
Coronavirus: Edouard Philippe envisage une app qui localiserait les personnes infectées
Utilisation des données de santé : la sécurisation comme pré-requis
Coronavirus: la téléconsultation médicale en plein boom depuis le confinement
L’addiction aux jeux vidéo est-elle vraiment une maladie mentale?
Télécoms: les opérateurs américains T-Mobile et Sprint ont enfin fusionné pour rivaliser avec Verizon et AT&T
Share via
Copy link