ActualitéMarketing & Communication

Le trafic de Google+ dégringole de 60% après son ouverture au public

D’après des données rassemblées par Chitika Insights, le trafic de Google+ aurait encaissé une chute de près de 60% peu de temps après son ouverture au public, le jeudi 21 septembre dernier. Plus exactement, le trafic aurait enregistré une très forte progression au moment de son lancement officiel pour ensuite rapidement revenir à un niveau de trafic observé lorsqu’il était encore en version bêta.

Pour rappel, le nouveau réseau social a connu dès son lancement en version bêta au mois de juin une croissance fulgurante avec plus de 25M de visiteurs uniques le premier mois. Les derniers chiffres publiés (qui restent toutefois non officiels) font état de 43 millions d’utilisateurs. C’est en tout cas ce qu’affirmait sur son profil Paul Allen, le « statisticien non officiel » de la nouvelle plateforme, le 26 septembre dernier.

5 commentaires

  1. pour relativiser, d’aucuns disent que c’est 60% par rapport au pic de l’ouverture publique sans invits… le trafic est donc plutôt en augmentation en comparaison d’avant l’ouverture. Le titre « le trafic de google+ degringole de 60% apres son ouverture au public » est vraiment… que dire… pas serieux…

  2. @mathieu et Lionel Juliette explique relativement bien les faits et le titre ne ment pas, mais part du sommet d’audience enregistré au lancement. sur le fond, c’est assez stupéfiant de voir le flop rencontré par Google, alors qu’ils ont déjà essuyé de sérieux revers sur leurs précédentes initiatives, dont ils ne semblent pas avoir tiré les leçons.

  3. Le bon titre aurait effectivement été : « l’audience de Google + est multipliée par 5 depuis l’ouverture au grand public »

    Une pseudo agence d’études (sic) publie un graphique dont l’abscisse n’a pas de légende, accompagné de commentaires erronés et oublie les +480% de Google+ en cinq semaines…

    Prenez du recul et faites jouer votre esprit d’analyse vous en sortirez grandis.

Bouton retour en haut de la page
Le trafic de Google+ dégringole de 60% après son ouverture au public
NSO Group: le fabricant du logiciel d’espionnage controversé Pegasus ouvre une enquête
Les données des consommateurs, nouvelle mine d’or de la grande distribution depuis l’avènement de l’e-commerce
Cajoo
Quick commerce: pourquoi la livraison rapide à domicile peine à être rentable
[Livre Blanc] Comment surfer sur la vague du sales enablement ?
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom