A la uneActualitéAsieChineMarketing & Communication

Le «Vine chinois» valorisé plus d’un milliard de dollars

Le montant

Miaopai, l'application chinoise de vidéo, équivalente au service «Vine» de l'américain Twitter, a annoncé une levée de fonds de 200 millions de dollars en série D auprès de l'investisseur historique Weibo (également propriétaire du Twitter chinois Sina Weibo), Sequoia Capital et du Coréen YG Entertainment. Ce tour de table valorise Yixia, la société éditrice de Miaopai, à plus d'un milliard de dollars, rapporte TechInAsia. En septembre 2014, la société levait déjà 50 millions de dollars.

Le marché

Tandis que Sina Weibo revendique 222 millions d'utilisateurs actifs, le service qui met en avant des vidéos de dix secondes revendique, lui, 1 million de contenus publiés chaque jour. 510 millions de vidéos sont vues quotidiennement.

Alors que Twitter est bloqué en Chine, ce n'est pas le cas de son service Vine. L'autre grand concurrent de Miaopai est aussi l'application Weishi, propriété du géant Tencent. 

Les objectifs de la Start-up

Yixia et Weibo veulent profiter de l'augmentation de capital pour lancer un nouveau service de vidéo en live-stream, similaire à Periscope (Twitter). Les deux sociétés ont également annoncé l'ouverture d'un fonds de 100 millions de dollars pour financer des start-up dans le divertissement, l'Internet mobile et  l'amélioration du trafic.

Fondateur Yixia: Chan Sheng

Date de création: septembre 2013

Siège: Pékin

Levée de fonds: 50 millions de dollars en série C en 2014 (Redpoint Ventures, Kleiner Perkins Caufield & Byers).

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Le «Vine chinois» valorisé plus d’un milliard de dollars
Blast, un programme pour aider les startups françaises à marcher dans les pas de SpaceX
GameStop annonce le départ de son directeur général, l’action flambe en Bourse
Zoom lance un fonds de 100 millions de dollars pour les développeurs d’applications
Cryptomonnaies: alors que le marché s’envole, le Royaume-Uni travaille sur sa propre monnaie numérique
Starling Bank
La FinTech britannique Starling Bank lève 50 millions de livres auprès de Goldman Sachs
[Webinar] Comment ManoMano utilise l’analyse de produit pour croître et pour fidéliser ses clients