A la uneActualitéEuropeMarketing & CommunicationServices

Mon p’ti voisinage lève 1,7 million d’euros auprès de la MAIF

Le montant

Le réseau social Mon p’ti voisinage a annoncé une levée de fonds de 1,7 million d’euros auprès de l’assureur MAIF. En apportant son soutien à la start-up, «l’assureur militant» mise sur «l’agrégation des services collaboratifs de plateformes différentes». Le site est également accompagné par la banque d’affaires Avolta Partners.

Le marché

La promesse du réseau social: «faciliter les relations et les interactions entre toutes les parties prenantes de l’écosystème local: particuliers, producteurs et commerçants, villes et constructeurs, acteurs de l’économie collaborative…». Pour développer sa notoriété, la société bretonne compte sur le bouche-à-oreille de ses utilisateurs et des «ambassadeurs».

Son modèle économique repose sur le réseau social gratuit, une offre «vitrine pour les commerces et producteurs locaux», et des API collaboratives, notamment auprès des collectivités locales telles que les mairies. Le réseau défend un positionnement «0 pubs». Il revendique 5 000 voisinages créés en France et 30 000 utilisateurs.

En France, le marché voit apparaître de nouveaux acteurs sur l’échange et l’entraide de quartier tels Prixogen, Peuplade, ou encore Ma-residence.fr. Aux Etats-Unis, Nextdoor est l’acteur à surveiller sur le marché des services entre voisins.

Les objectifs de la Start-up

Avec cette levée de fonds, le réseau entend développer «un écosystème collaboratif plus ambitieux», notamment avec de nouveaux services prévus pour «début décembre», dont la sortie d’une application mobile.

 

Les fondateurs: Yann Delain, David Rouxel

Siège: Saint-Malo

Date de création: février 2014

Tags

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Quand 2 voisins bretons « AlloVoisins » et « Mon P’ti Voisinage’ lèvent chacun 1,7 Million d’Euros, avec des noms aussi proches, auprès d’Investisseurs amateurs (par opposition aux VC’s), on ne peut s’empêcher de penser que l’on est bien dans une Bulle Financière et que l’éclatement de cette bulle est très proche. Le magazine Américain Fast Company ne titre-t-il pas très justement sous le visage de Mark Zuckerberg « The Only True Unicorn » dans son édition de Décembre/Janvier 2016 ?

Mon p’ti voisinage lève 1,7 million d’euros auprès de la MAIF
Lutte contre les infox : le CSA demande plus d’efficacité et de transparence aux réseaux sociaux
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Copy link