ActualitéAffaires publiquesAmérique du nordBusinessStartupTech

Les 24 «great» conseils de Donald Trump aux entrepreneurs, dans un condensé TV

Avant de se lancer dans la course à la présidentielle américaine en juin 2015, Donald Trump était un magnat milliardaire de l'immobilier. A ce titre, il dirigeait la Trump Organization, spécialisée dans les investissements immobilier, le bâtiment et le divertissement. Omniprésent dans le monde des affaires et dans les médias, la Bitesize Business School, une école en ligne, en a profité pour réalisé en 2014 un montage sur «24 conseils formidables aux entrepreneurs par Donald Trump». La plupart des extraits proviennent de l'émission de télé-réalité The Apprentice, dans laquelle Donald Trump a tenu le rôle principal de 2004 à 2015. Ce condensé de vidéos, publié sur YouTube, résume la vision de Donald Trump sur le monde de l'entreprise.

En réalité, très peu d’entrepreneurs de la Tech, de la côte Est à la côte Ouest des États-Unis, soutiennent le programme économique de Donald Trump. Exception faite à Peter Thiel, le cofondateur de PayPal dont la sensibilité politique penche vers les idées des libertariens qui prônent le marché libre et une intervention minimale de l’Etat dans le business. 

Les inquiétudes de la Silicon Valley 

Dans le programme économique du candidat républicain, peu d’experts outre-Atlantique ont trouvé les mesures «Tech friendly» que la Silicon Valley attend. En juillet dernier, 100 leaders de la Tech (dont Slack, Hyperloop One, Qualcomm, Tumblr, Dropbox,…) avaient publié une lettre pour contrer Trump. Et pour cause. La vision économique de Donald Trump est fortement protectionniste. Selon Fortune, il pourrait être tenté de rénégocier les accord sur les brevets partagés avec la Chine par les États-Unis appelant au «faire trade». 

En définitive, ces renégociations avec la Chine pourraient impacter tous les acteurs américains qui ont délocalisé leur usine de production en Chine ; le cas le plus connu étant Foxconn et Apple.

Les entreprises de la Tech s’inquiètent aussi de voir la politique d’immigration se durcir davantage, empêchant les talents de la Tech de s’installer dans la Silicon Valley. Enfin, Trump est plutôt partisan de la violation des données privées si celle-ci permet de protéger l’intérêt national.

Le programme économique de Donald Trump, qui rejette les collaborations à l'international, va à l'encontre de l'économie numérique sans frontière. De plus, le président élu des États-Unis ne se montre pas très original lorsqu'il s'agit de donner des conseils aux entrepreneurs. «Tout est dans le détail, soyez passionnés, soyez respectueux, connaissez votre marché, vendez vos idées, ou encore croyez en vous-même», tels sont les conseils délivrés par Donald Trump dans le montage réalisé par la Bitesize Business School. Tout un programme…

Lire aussi : 

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Les 24 «great» conseils de Donald Trump aux entrepreneurs, dans un condensé TV
Alors SF ou NYC ? Quel est le meilleur endroit pour s’installer aux US ? – Episode 1
TikTok poursuit sa conquête de l’Europe avec une nouvelle antenne à Dublin
FinTech: la startup suédoise Tink lève 90 millions d’euros pour sa plateforme d’open banking
La Croix-Rouge mise sur Fortnite pour sensibiliser les gamers au droit humanitaire
Comment Starburst Accelerator veut faire décoller les pépites du secteur aéronautique et spatial
Temasek et Trustbridge songent à mettre la main sur les activités de WeWork en Chine
Share via
Copy link