AsieLes métiers du netSemaine de l'emploi

Les 3 souhaits des développeurs en 2015

1- Les salaires moyens souhaités par les développeurs en France

Lorsque l’on demande aux profils tech : « quel serait selon vous le juste/bon salaire sur ce même poste et dans cette même entreprise, variable compris ? », la réponse de ces derniers montre une certaine “envie de plus”. On vous propose un focus par type de poste et nombre d’années d’expérience.

  • Les développeurs souhaitent gagner 15,5% de plus que leur salaire moyen actuel en début de carrière

 

En début de carrière, les développeurs pensent que le salaire juste, par rapport au salaire moyen actuel, devrait être supérieur de 15,5% (35,3K€ vs 30,6K€). Par la suite, les salaires moyens souhaités se rapprochent des salaires actuels pour les développeurs de 3 à 10 d’expérience. En effet, ces derniers aimeraient gagner : 12,2% de plus que leur salaire actuel pour les 3 à 5 ans, et 12,1% pour les 6 à 10 ans d’expérience. En revanche, le fossé se creuse à nouveau pour les plus de 10 ans d’expérience, puisque les développeurs pensent qu’ils devraient gagner 14,6% de plus que leur salaire actuel (50,7K€ vs 44,2K€).

 

  • L’encadrement IT pense que le juste salaire est supérieur de 3,8% pour les 3 à 5 ans d’expérience

 

Les profils d’encadrement IT (consultants, chefs de projet technique, scrum master) pensent qu’ils devraient gagner, pour les profils les plus juniors, 6,1% de plus que leur salaire actuel. Les 3 à 5 ans d’expérience, quant à eux, trouvent que le bon salaire devrait être supérieur de l’ordre de 3,8% par rapport à leur salaire actuel moyen, pour atteindre 40,6K€ (vs 39,1K€). Pour les 6 à 10 d’expérience, le bon salaire se situe à plus de 9,9% au dessus du salaire actuel moyen, pour culminer à 13,2% pour les plus de 10 ans d’expérience (54K€ vs 47,7K€).

 

  • Les lead développeurs souhaitent gagner 12,2% de plus que leur salaire moyen actuel pour les plus de 10 ans d’expérience

 

Les lead développeurs pensent que le juste salaire est au dessus de leur salaire actuel à hauteur de 22,4% (40,4K€ vs 33K€) pour les 0 à 2 ans d’expérience. Cette tendance est à la baisse pour les 3 à 5 ans d’expérience, puisque le salaire souhaité est supérieur au salaire moyen actuel de 11,7%. Les 6 à 10 ans d’expérience déclarent que le juste salaire devrait se situer à plus de 15,3%, et 12,2% pour les plus de 10 ans d’expérience par rapport aux salaires moyens actuels (57,8K€ vs 51,5K€) .

 

  • Les salaires moyens souhaités des experts se rapprochent de leurs salaires moyens actuels au fil des années

 

Les experts (directeurs / experts techniques et architectes) semblent le plus mécontent entre 3 et 5 ans d’expérience. Selon eux, le juste salaire devrait être supérieur au salaire moyen actuel de 21% (38K€ vs 31,4K€). La différence entre salaire souhaité et actuel sera en sérieuse baisse par la suite : 12,4% pour les 6 à 10 ans d’expérience (53,4K€ vs 47,5K€), 10,6% pour les plus de 10 ans (71K€ vs 64,2K€).

 

2- Les technos plébiscitées par les développeurs en 2015

 

  • Les technos préférées des développeurs dans le cadre professionnel

 

A la question : «sur quelle techno aimeriez-vous travailler davantage dans votre quotidien professionnel?», 31,4% des sondés déclarent ne pas avoir forcément envie d’utiliser d’autres technos que celles qu’ils utilisent actuellement.

Néanmoins, certaines tendances ressortent pour 3 profils tech :

  • 46,6% des développeurs PHP souhaiteraient intégrer à leur quotidien professionnel les technos JavaScript, ainsi que ses frameworks (Node.JS, Angular.JS…), et les technos mobile.
  • 37% des développeurs C/C++ apprécieraient utiliser dans le cadre professionnel GNU/Linux ainsi que les technos mobile.
  • 33,7% des développeurs Java déclarent vouloir inclure les technos mobile en priorité, mais aussi JavaScript et ses frameworks dans le cadre professionnel.

 

  • Les technos préférées des développeurs dans le cadre personnel

 

15,3% des sondés disent ne pas faire de projet informatique personnel sur leur temps libre.

Par ailleurs, on remarque assez rapidement que les sondés déclarent le plus souvent utiliser, dans le cadre personnel, les technos qu’ils utilisent à usage professionnel.

Cependant, 3 profils IT sortent du lot :

  1. Les data scientist disent s’intéresser de près à Python.
  1. Les développeurs Java utilisent, dans le cadre personnel, JavaScript et ses frameworks (Node.JS, Angular.JS…) ainsi que les technos mobile.
  1. Les développeurs JavaScript, utilisant les frameworks Node.JS, Angular.JS, s’intéressent à JavaScript associé au HTLM5/CSS3 et inversement.

 

3 – Les sociétés qui ont la cote chez les développeurs en 2015

Les éditeurs de logiciel sont les employeurs ayant la côte de popularité la plus haute d’après les sondés. En effet, 59,9% disent préférer réjoindre ce type de société dans leurs carrière, toutes expériences confondues. Ils sont suivis par les sites internet (13,5%) et les SSII (10,6%). Ce sont les web agencies et les DSI, d’une entreprise d’un secteur autre qu’IT, qui ferment la marche.

Si l’on regarde ces résultats par niveau d’expérience, on remarque que :

  • Les éditeurs de logiciels attirent surtout les profils entre 3 à 10 ans d’expérience.
  • Les sites internet intéresseront davantage les profils de plus de 10 ans d’expérience.
  • Les SSII seront les plus attractives pour les profils ayant entre 0 à 2 ans d’expérience.

 

graph

Les développeurs entre 0 à 2 ans d’expérience se disent moins attirés par les sites internet. A l’inverse les éditeurs de logiciel sont en première ligne, suivis par les SSII. Pour les 3 à 5 ans d’expérience, on remarque un net recul des SSII.

Par ailleurs, les profils tech semblent bouder les DSI pour leurs préférer les éditeurs de logiciels et les web agencies. Sinon une belle progression est apparente pour les sites internet. Pour les 6 à 10 ans d’expérience, les éditeurs de logiciels sont encore nettement plébiscités par rapport aux autres types de société, et sont suivis par les sites internet. Les SSII, DSI et Web agency ferment la marche.

On constate, par ailleurs, que c’est entre 6 et 10 ans d’expérience, que les développeurs s’intéressent le moins aux web agencies. Cette tendance des 6 à 10 ans d’expérience se confirme pour les plus de 10 ans d’expérience puisque les types d’entreprise arrivent dans le même ordre : 1/ éditeurs de logiciel, 2/ sites internet, 3/ SSII, 4/ DSI, 5/ Web agencies. Néanmoins, on remarque que les éditeurs de logiciels reculent de presque 10%, contrairement aux sites internet (+5%), SSII (+1,1%) et web agencies (+4,4%) qui gagnent, quant à eux, du terrain.

Méthodologie: 1 024 profils tech: développeurs, leads développeur, experts techniques, architectes, etc., ont répondu au sondage en ligne de JobProd sur le salaire des développeurs en 2015 pendant plus d’une semaine.

[tabs]

[tab title= « A propos »]

Romain_Brouard_CEORomain Brouard est le PDG de JobProd, une marketplace qualitative du recrutement des développeurs. Elle sélectionne des sociétés IT et les meilleurs développeurs du marché. Notre valeur: faire gagner un temps considérable aux recruteurs (600+) et aux développeurs (13000+) dans le processus de recrutement qui est souvent long et coûteux en termes d’énergie et de temps.
LinkedIn : L’équipe JobProd
Twitter : @JobProdDev

[/tab]

[/tabs]

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Les Experts

Les Experts sont des contributeurs indépendants de FrenchWeb.fr.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This