ActualitéServicesTech

71 milliards d’envois via les messageries instantanées en 2014

Le secteur devrait également proposer de nouveaux services pour générer des revenus

Les applications de messagerie instantanée devraient connaître l’année prochaine un essor fulgurant en matière de nombre d’abonnés selon une étude réalisée par Ovum, spécialiste des réseaux et des communications. Le nombre de message envoyés via ces réseaux pourraient dépasser les 71 milliards d’unités, contre plus de 27 milliards cette année, soit plus du double.

Principal facteur de cette croissance exponentielle, le nombre d’utilisateurs devrait franchir la barre des 2 milliards alors que l’on en compte 1 milliard actuellement selon Tech Crunch. Au delà du trafic, le cabinet s’attend également à des évolutions majeures dans le secteur. Les messageries instantanées vont proposer de nouveaux services, leur permettant ainsi d’élargir leurs sources de revenus.

Le géant chinois WeChat proposera ainsi à ses membres de déposer de l’argent sur un compte épargne rémunéré baptisé TenPay. « Nous nous attendons à ce que la messagerie sociale génère des revenus lentement, mais sûrement », explique Neha Dharia, analyste chez Ovum, faisant basculer les principaux acteurs du secteur vers de véritables « plateformes de médias mobiles ».

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
71 milliards d’envois via les messageries instantanées en 2014
Le rachat de Meilleurtaux par Silver Lake valide les axes de développement de la FinTech
Deepsense
Reconnaissance faciale: le Français Deepsense récolte 3 millions d’euros auprès de SEAF
L’Espagne mise 600 millions d’euros dans l’IA pour son plan de relance économique
Voi
Trottinettes électriques: face à Tier Mobility, Voi lève 160 millions de dollars auprès de Raine
Amazon
Amazon et Blackberry avancent leurs pions dans les voitures connectées
libra
Cryptomonnaie: l’association Libra se renomme Diem pour se distancier du projet initial