AsieFinTechFonds d'investissementInvestissementsLes levées de fondsObjets connectésStartupTech

Les assureurs ont multiplié par 20 leurs investissements dans les start-up en trois ans

  • En 2016, les assureurs devraient participer à près de 80 opérations d'investissement das des start-up; c'est 20 fois plus qu'il y a trois ans. 
  • 72% des investissements réalisés par des assureurs depuis 2012 ont eu lieu aux Etats-Unis, contre 3% en France. 
  • En 2016, 23% des opérations devraient être des investissements en amorçage.

 

L'investissement corporate se porte particulièrement bien chez les assureurs. A l'échelle mondiale, le nombre de levées de fonds qui comptent un assureur parmi les investisseurs a en effet été multiplié par 20 entre 2013 et 2016, selon des données CB Insights.  A la fin de l'année, près de 80 investissements devraient inclure la participation d'un assureur dans une start-up.  

cb-insights-assureurs-1

 

La France bien positionnée en Europe

Sans surprise, 72% des investissements recensés par CB Insights depuis 2012 ont eu lieu aux Etats-Unis, 12% en Chine et 6% au Royaume-Uni (en tête des pays européens). La France arrive quant à elle en 4e position des pays étudiés par CB Insights (ex-aequo avec l'Allemagne), avec 3% des opérations. 

Dans le paysage de l'investissement français, le fonds MAIF Avenir se démarque en effet, avec 3 millions d'euros investis au capital de Yescapa ou encore 1 million d'euros investis dans Samboat. Depuis le début de l'année, le fonds spécialisé dans l'économie collaborative, le digital et l'innovation au sens large, a ainsi investi à lui seul dans pas moins de 8 start-up de la Tech, selon des données Frenchweb

Près du quart des investissements en amorçage

Depuis deux ans, les assureurs ont sensiblement fait évoluer leur politique d'investissement, si l'on en croit l'analyse de CB Insights.

En 2014, plus de la moitié de leurs investissements concernaient ainsi des Séries A ou B; l'investissement en amorçage concernait 7% des opérations. En 2016, l'amorçage compte désormais pour près du quart des opérations (23%), et la part des opérations en Séries A et B a légèrement augmenté, pour représenter 59% des investissements. Les opérations en Série C, mais surtout en Série D, ont quant à elles vu leur part relative quasiment divisée par 3. 

cb-insights-assureurs-2

Des investissements dans l'IoT et l'AssurTech

Enfin, deux grands secteurs d'activité semblent attirer les assureurs prêts à investir au capital de start-up: l'Internet des objets, et l'assurance bien entendu. Les récentes levées de fonds annoncées en France laissent penser que l'économie collaborative est également un marché attractif pour ces investisseurs d'un nouveau genre. 

Au final, cela participe d'une dynamique favorable à l'investissement corporate. Les sociétés non financières françaises ont par exemple multiplié par 9 leurs investissements en capital risque entre 2008 et 2013, selon l'étude Capital Investissements d'Entreprise de Deloitte datée de février dernier. 

LIRE aussi: 

Location de camping-cars: les Bordelais de Yescapa lèvent 3 millions d’euros pour rester dans la course

[FW Invest] Plus de 427 millions levés, le cloud tire la locomotive du capital-risque en France cet été

5 start-up qui innovent dans l’assurance

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This