ActualitéBusinessEuropeInvestissementsLes levées de fondsStartupTourisme

Les Bordelais de Loisirs Enchères lèvent 4 millions d’euros pour vous laisser choisir le prix de vos prochaines vacances

Le montant

La start-up bordelaise Loisirs Enchères, qui permet de réserver des vacances et des loisirs mis aux enchères, a bouclé un tour de table de 4 millions d’euros. Bpifrance via le Fonds Ambition Numérique, Galia Gestion, GSO Innovation et Crédit Agricole Aquitaine Expansion ont participé à l’opération. La société avait levé 1,2 million d’euros en septembre 2017. 

Le marché

Fondée en juillet 2014 par Thomas Boisserie et Guido Braak,  propose aux internautes de réserver leurs vacances et leurs loisirs (sorties culturelles, sport, restaurant…) d’une manière originale. Plutôt que de proposer un produit touristique à prix fixe, la start-up basée à Bordeaux a décidé d’innover mettant les internautes en compétition pour l’obtenir. En effet, la société permet d’enchérir en ligne sur des activités de loisirs et des vacances. La mise à prix débute à 1 euro et une fois le décompte des enchères terminé, le plus offrant remporte le produit. 

Plébiscité aux Pays-Bas et en Espagne, le concept permet aux internautes de faire de bonnes affaires pour partir en vacances sans se ruiner et aux hôteliers d’optimiser le taux de remplissage de leurs établissements. Loisirs Enchères assure que sa plateforme permet aux professionnels du tourisme d’augmenter leur taux d’occupation de 15% à 20% tout au long de l’année. A ce jour, la start-up revendique 650 000 membres et plus de 1 200 partenaires en France et à l’étranger. 

Les objectifs 

Avec ce tour de table, Loisirs Enchères prévoit d’accélérer son développement avec maillage complet sur l’ensemble de l’Hexagone. Dans le même temps, la société veut continuer à diversifier son offre (hébergements, week-ends, voyages, gastronomie, sport-aventure, billetterie, bien-être…) pour doper sa croissance. 

Pour soutenir cette accélération, l’entreprise, qui compte actuellement 29 collaborateurs, prévoit de doubler ses effectifs d’ici fin 2019, en mettant l’accent sur l’intelligence artificielle et le marketing digital. «La levée de fonds va nous aider à atteindre sous cinq ans les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires», indique Frédéric Bonfils, directeur général de Loisirs Enchères. La société compte atteindre la rentabilité l’année prochaine.

Loisirs Enchères : les données clés

Fondateurs : Thomas Boisserie et Guido Braak
Création : 2014
Siège social : Bordeaux
Activité : réservation de vacances et de loisirs mis aux enchères
Financement : 4 millions d’euros en novembre 2018

Tags
Plus d'infos

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer