ActualitéBordeauxCorrespondantsEurope

Quand Bordeaux explore l’innovation de Bristol, la «European Green Capital 2015»

Frenchweb vous propose de découvrir l’actualité du numérique à Bristol, ville du sud-ouest du Royaume-Uni qui prétend devenir la terre d’accueil de l’innovation européenne. Au programme: Neighbourly.com, une start-up qui met en relation les projets des habitants, ou encore les bonnes adresses du mois (incubateurs, lieux dédiés aux activités créatives…) de l’autre côté de la Manche. Plus de détails avec Lucile Gorce et Antoine Bidegain, deux chargés de mission de la Mairie de Bordeaux, partis sur les terres anglaises pour ramener les bonnes idées.

[tabs]

[tab title= »Meet creative Bristol »]

bristol
Crédit photo: Lucile Gorce – Mairie de Bordeaux.

A 1h30 de la capitale britannique, Bristol distille un charme atypique, mêlant passé industriel, street art et architecture portuaire. Bristol et Bath, sa voisine située à une trentaine de minutes, constituent le deuxième pôle de l’industrie digitale anglaise, qui regroupe aujourd’hui 61 653 travailleurs. La ville de 450 000 habitants voit sa cote monter en flèche : élue par les Britanniques « ville la plus agréable à vivre » du Royaume, sa population devrait augmenter de 30% d’ici à 2025.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »L’actualité clé du moment »]

Bristol a été élue « European Green Capital 2015 », devenant ainsi la première cité britannique à obtenir ce label, qui récompense le chemin parcouru dans le domaine du développement durable, mais qui encourage également la lauréate à interroger toutes les strates qui la composent pour se redéfinir sous cet angle. Cette initiative, fortement portée par la Ville et son Maire George Ferguson, permet également de rassembler les acteurs, institutionnels ou privés, les bonnes volontés, les entrepreneurs, qui souhaitent s’engager pour faire de leur ville une ville plus « green ».

En septembre, Bristol accueillera une rencontre entre leaders de villes européennes pour parler du développement durable appliqué à la gouvernance. Jumelée avec Bordeaux, Bristol a accueilli une délégation d’une cinquantaine de représentants des industries créatives de son homologue française au mois de mai 2015 et les deux maires partagent la volonté de pousser de nouveaux partenariats.

[/tab]

[/tabs]

 

bristol
Crédit photo: Lucile Gorce – Mairie de Bordeaux.

[tabs]

[tab title= »La start-up du mois »]

Neighbourly.com met en relation les projets des habitants, citoyens ou associations, avec des mécènes ou des bénévoles qui recherchent une cause à soutenir. Cette start-up, qui se conçoit comme un « réseau social pour le bien commun », propose une base de données dont la force est de mêler projets associatifs ou individuels, entreprises, bénévoles, associations, fondations, institutions publiques, etc.

La start-up a jusqu’ici réussi à récolter 1,8 millions de livres (plus de 2 millions d’euros) de fonds pour 214 projets soutenus. Leur programme « Food route », qui vise à mettre en relation les professionnels de l’alimentation (supermarchés, restaurants, etc) avec les associations ou les personnes intéressées par la récupération des surplus alimentaires, a été lancé ce mois-ci à Bristol avant d’être étendu à la France d’ici la fin de l’année. Pensé de façon « globale », le projet propose même de mettre en relation les restaurateurs avec les agriculteurs ou particuliers souhaitant réutiliser le marc de café pour en faire de l’engrais.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Les bonnes adresses du mois »]

  • Setsquared

Co-fondé par les universités locales, Setsquared a été classé deuxième meilleur incubateur universitaire au monde par l’University business incubator index. Nick Sturge, son directeur, avance le chiffre de 95% d’entreprises incubées ayant passé le stade de la première croissance. Un succès sans doute dû en grande partie au modèle unique de cet incubateur, situé au cœur de l’Engine Shed, au sein duquel public et privé sont indissociables, et qui accueille également étudiants, co-workers et entrepreneurs de passage.

 

  • University West of England (UWE)

Université à vocation pratique, l’University West of England (UWE) propose une filière entièrement consacrée aux industries créatives. Elle regroupe sous cette appellation la production cinématographique et vidéo, les arts dramatiques, l’animation, etc. Elle peut se prévaloir de liens très étroits avec l’industrie locale (la BBC dispose à Bristol de son unité de production dédiée à l’histoire naturelle) et c’est à Bristol que sont nés et se sont développés des acteurs importants de l’animation, tels que les studios Aardman, dont de nombreux salariés proviennent de l’UWE.

 

  • Pervasive Media Studio

Le Watershed, installé au cœur d’anciens docks réhabilités, est aujourd’hui un centre incontestable de la vie culturelle et artistique à Bristol. Ce lieu hybride accueille à la fois un cinéma indépendant, un café, une salle de conférences, diverses structures dont le célèbre Pervasive Media Studio, structure originale et dynamique comme seuls nos voisins d’Outre-Manche savent en créer. Le PMS n’est pas vraiment un incubateur, mais plutôt un lieu dédié à l’exploration des liens à créer entre création et nouvelles technologies, qui héberge, au gré des projets, des créatifs de tous horizons. Comme le dit très bien un ancien « magicien en résidence » au PMS « If Willy Wonka existed, he’d be jealous of it ».

Le PMS travaille actuellement autour de la «playable city», ou la « ville comme terrain de jeu », afin de questionner le rôle des nouvelles technologies dans nos villes, pour mieux remettre l’humain au centre de notre quotidien. « Hello lamp post », projet lauréat de l’appel à projet 2013 « playable city », propose ainsi aux habitants de discuter par SMS avec les lampadaires, boîtes aux lettres et autres éléments de mobilier urbain.

[/tab]

[/tabs]

[tabs]

[tab title= »Les correspondants »]

Lucile Gorce est en charge de la Semaine Digitale chez Mairie de Bordeaux et Antoine Bidegain, chargé mission Cité Digitale chez Mairie de Bordeaux.

[/tab]

[/tabs]

Crédit photo: Lucile Gorce – Mairie de Bordeaux.
Tags

Les correspondants

Les correspondants des Frenchweb en France et à l'international

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This