AcquisitionActualité

Les Français Steria et Sopra vont fusionner et visent 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires

Les deux entreprises de services informatiques espèrent atteindre une marge proche des 10%.

steriaLes deux sociétés françaises de services informatiques Steria et Sopra vont bel et bien fusionner, confirmant ainsi les informations qui circulaient depuis plusieurs jours. L’opération, amicale, permettra aux deux entités de former un groupe générant un chiffre d’affaires de 3,1 milliards d’euros, réalisé dans 24 pays par 35 000 collaborateurs.

L’objectif étant de se structurer à l’heure où le marché devient de plus en plus concurrentiel, « l’accélération  de  la  révolution  numérique  et  les  nouveaux  modes  de  consommation  du service  engendrent  une  mutation  profonde  de  notre  marché.  Dans  ce  contexte,  notre rapprochement  viserait à  apporter les  meilleures solutions de transformation à nos clients  pour leur adaptation au monde numérique. L’alliance de  Sopra  et de  Steria  permettrait  de constituer l’un des portefeuilles d’offres les  plus complets  du marché, des solutions logicielles à l’exécution des  processus  métiers » expliquent Pierre Pasquier,  président  de  Sopra  et  François Enaud de Steria .

L’opération s’effectuera sous forme d’une OPE (opération publique d’échange, ndlr) de Sopra sur les actions de Steria sur la « sur la base de 1 action Sopra pour 4 actions Steria ». Ensemble, les deux entreprises espèrent dépasser un chiffre d’affaires de 4 milliards d’euros pour une marge proche des 10%. « Ce projet  de rapprochement « entre égaux » préserve les actifs humains et industriels » a tenu a rassuré Jean-Bernard Rampini,  le président de  Soderi, l’associé  commandité  de  Steria.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Les Français Steria et Sopra vont fusionner et visent 4 milliards d’euros de chiffre d’affaires
Apple s’oppose à l’arrivée de France Digitale dans la procédure judiciaire lancée par l’État
Live shopping: qui est Whatnot, la nouvelle licorne californienne financée par Google, a16z et Y Combinator?
Données personnelles: la Cnil s’attend à deux fois plus de cas de violation en 2021
Mobilité : Sharelock lève 4 millions d’euros auprès de Breega
Investissement locatif: la PropTech lilloise Brik lève 1,5 million d’euros
Marketing : ADLPerformance met la main sur la startup Reech pour investir le marché de l’influence