Actualité

Les mouvements de la semaine

Aujourd’hui les mouvements de la semaine sont au rendez-vous sur FrenchWeb ! Wunderman, Santiane, Criteo, Adconion, Wallix, Blast radius Paris, Wellcom… Retrouvez les derniers transferts marquants du secteur.

  • Guillaume Anselin rejoint le groupe Wunderman France au poste de Chief Strategy & Innovation Officer, et sera notamment en charge du nouveau pôle Innovation lancé par le groupe.
  • Le Groupe Santiane annonce la nomination de Daniel Makanda (ex-Google) en tant que Directeur Marketing et Communication.
  • Fort d’une expérience de plus de 25 ans dans les médias et les technologies de l’information, Scott Sullivan est nommé Directeur Technique Monde d’Adconion Media Group.
  • Criteo annonce la nomination de Fabien Magalon au poste de directeur européen RTB (Real Time Bidding ou enchères en temps réel). Basé à Paris, il prend la tête de cette activité au niveau européen. Cette annonce fait écho à l’arrivée de Meredith Goldman au poste de directrice RTB aux Etats-Unis.
  • Pauline Marguet rejoint Wallix au poste de Marketing et Communication Manager.
  • Sohini Gogel et Magali Meunier-Neveux rejoignent l’agence Blast Radius Paris, dirigée par Olivier Philippe, en qualité de responsable des opérations et Responsable de clientèle.
  • Jérôme Argelich intègre l’équipe de l’agence Wellcom, en qualité de directeur de création.
  • L’agence St John’s accueille Lisa Wyler en qualité de directrice des relations médias et de l’influence digitale.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Les mouvements de la semaine
Par sécurité, Joe Biden devra-t-il renoncer à son vélo interactif Peloton?
loon
Alphabet décide d’en finir avec Loon, son projet d’accès Internet par ballons
Animal Crossing, Among Us, FIFA… : retour sur ces jeux vidéo dopés par la pandémie
Facebook: le conseil des sages va décider si Donald Trump peut revenir sur le réseau
parler
Justice: Amazon ne sera pas contraint d’héberger le réseau social Parler
Instacart se sépare de 1 900 employés dont 10 travailleurs syndiqués