Frenchweb recrute un chef de projet editorial et un responsable partenariats
ActualitéBusinessRetail & eCommerce

Les robots «travailleurs» d’Amazon arrivent pour la première fois en France

Les robots d’Amazon vont faire leur apparition en France. Pour la première fois dans l’Hexagone, le géant américain d’e-commerce, va équiper un de ses sites, celui de Brétigny-sur-Orge (91) qui ouvrira à la fin de l’année, de son système de robotisation Amazon Robotics.

Si cette technologie n’arrive que maintenant en France, elle est déjà utilisée dans 25 centres sur les 140 que compte Amazon. En Europe, elle a été implantée pour la première fois en 2015.

Optimisation, optimisation et… optimisation

Avec ces robots, Amazon répond notamment à trois objectifs d’optimisation. Livrer ses clients de plus en plus vite, voire le soir même, un service déjà disponible dans certaines villes comme Paris, des communes en Île-de-France, Lille ou encore Lyon. Ce n’est donc pas une surprise que l’entreprise ait choisi d’équiper un centre situé proche de la capitale. Selon l’entreprise, ces robots lui permettent de pouvoir traiter les commandes à grande échelle, parfois en quelques minutes au lieu de plusieurs heures. C’est également un moyen de proposer de plus en plus de produits en optimisant l’espace. Les robots permettant d’augmenter la capacité de stockage de 50 % par m2 en réduisant les zones vides et le nombre d’allées. Et puis, il y a bien sûr un enjeu d’optimisation des coûts.

Des machines et des Hommes

Le travail de ces “unités autonomes et mobiles” s’apparente à de la manutention sur un site qui s’étalera sur 142 000 mètres carrés. Concrètement, le rôle de ces robots est d’apporter les étagères de produits aux collaborateurs. L’entreprise américaine explique que leur implantation créera des postes autour de l’IT et de la maintenance. Au total, Amazon prévoit la création de 1 000 CDI dans les trois ans après l’ouverture, y compris des agents d’exploitation logistique qui travailleront aux côtés des robots. Pour rappel, Amazon a racheté le roboticien Kiva en 2012, devenu ensuite Amazon Robotics.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction@frenchweb.fr

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This