ActualitéData RoomTech

Levée de fonds de 230 000 euros pour Unitag

On attendait un montant compris entre 150 000 et 300 000 euros. C’est finalement la somme de 230 000 euros que vient de lever Unitag , auprès de deux investisseurs bien connus des start-up de la région : Capitole Angels — membre également du Cluster DigitalPlace — et le fonds d’amorçage DP Invest.

Les contributions de ces deux habitués du mobile s’élèvent respectivement à 83% et 17% du montant global de la levée. Suite à l’annonce officielle de la levée, Alain Delecroix, membre de Capitole Angels, s’est déclaré convaincu par le potentiel du marché sur lequel évolue Unitag.

Cette jeune start-up, crée en 2011 par cinq ingénieurs propose aux professionnels de créer de façon autonome leur campagne de communication sur smartphones, en leur fournissant de quoi générer leurs propres QR codes, mais aussi des outils de création de pages web et de contrôle d’audience.

Unitag compte aujourd’hui environ un millier de clients et presque la moitié à l’étranger. Avec cette levée de fonds, elle a annoncé qu’elle souhaitait doubler ou presque ses effectifs, afin de toucher davantage de clients à l’international. Elle ambitionne aussi d’améliorer sa plateforme via l’ajout du NFC et le développement des API.

3 commentaires

  1. Bonjour,  un message sans rapport avec l’article. Serait-il possible de moins tronquer votre fil RSS svp ? 1 ou 2 lignes de texte c’est tout de même très court pour se faire une idée sur la pertinence d’un article (dois-je le lire ou pas). Merci,

  2. FaureSeb Du QR Code oui mais pas seulement, Unitag a aussi de bonnes solutions pour du web mobile, et bientôt du NFC !

Bouton retour en haut de la page
Levée de fonds de 230 000 euros pour Unitag
Hublo rachète Mstaff pour compléter son offre de gestion des remplacements du personnel de santé
La stratégie de MerciApp, outil de correction orthographique, pour conquérir les entreprises francophones
Ukraine: Microsoft prévient que la cyberattaque pourrait rendre inopérables les sites gouvernementaux
Comment Block (ex-Square), la FinTech de Jack Dorsey, veut démocratiser le minage de bitcoin
Avec 25,5 milliards de dollars levés en 2021, la Tech londonienne domine l’Europe
[SEED] Stoïk lève 3,8 millions d’euros auprès d’Alven Capital et Kima Ventures pour assurer les PME contre les cyberattaques