AcquisitionActualitéBusinessHR TechInvestissements

LinkedIn met la main sur Glint, spécialisé dans l’engagement des collaborateurs

LinkedIn ne veut pas seulement aider les entreprises à recruter mais également à retenir leurs talents. Le réseau professionnel qui compte près de 600 millions de membres et propriété de Microsoft accélère dans ce sens avec l’acquisition de la startup Glint, basée en Californie et spécialisée dans la mesure de l’engagement des collaborateurs. Le montant de la transaction n’a pas été révélé mais selon des sources proches du dossier interrogées par CNBC, LinkedIn aurait déboursé plus de 400 millions de dollars.

Glint est une plateforme qui propose de donner aux dirigeants et aux cadres une visibilité sur le niveau d’engagement et de compétences des employés et leur recommande des actions à mettre en place. Pour cela, les collaborateurs doivent remplir des questionnaires qui sont ensuite analysés par la plateforme.

Répondre aux différentes problématiques RH

Fondée en 2013, la startup a déjà un beau portefeuille de clients. Elle cite notamment Dropbox, Waymo, Canadian Tyre ou encore AOL. L’entreprise a levé 79,5 millions de dollars depuis sa création et aurait atteint une valorisation de près de 220 millions de dollars selon PitchBook.

Glint sera intégré aux services proposés par Linkedin et vient donc grossir la liste des outils destinés aux entreprises. « Imaginez maintenant, grâce à nos offres combinées, que nous puissions traduire les feedbacks que les managers reçoivent de leurs collaborateurs sur Glint en une expérience LinkedIn Learning personnalisée et axée sur les sujets qui les aideront à s’améliorer, rendant ainsi les commentaires beaucoup plus exploitables », décrit par exemple Daniel Shapero, vice-président de Talent Solutions, Careers & Learning pour Linkedin dans une note de blog.

LinkedIn continue donc d’accroître ses leviers de croissance via les utilisateurs payant, et en particulier les entreprises. On peut par exemple citer l’abonnement premium Talent Solutions qui permet de publier des offres d’emploi, recruter des talents ou encore de mettre en avant sa culture d’entreprise. La question est de savoir si l’entreprise réussira, en plus d’être un réseau professionnel, son pari de devenir une plateforme unique capable de répondre aux différentes problématiques RH.

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRHMerci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media
LinkedIn met la main sur Glint, spécialisé dans l’engagement des collaborateurs
Samsung: la faille du capteur d’empreinte ne sera pas réglée avant la prochaine mise à jour
YouTube
Les marques ont-elles perdu le contrôle de leurs investissements publicitaires en ligne?
Airbnb double ses pertes, mauvais indicateur avant l’IPO de 2020?
Les offres d’emploi de la semaine
Libra: le G7 exige un cadre juridique
Veepee s’offre la startup Scalia pour unifier ses données produits
Copy link