Arts et CultureBusinessFW BusinessIntelligence ArtificielleTV

Listen, le moteur de recherche pour centraliser le contenu musical

Dans l’océan de contenus relatifs à l’industrie musicale, il est parfois difficile de s’y retrouver. Pour changer la donne, Listen a vu le jour dans le but de créer un réseau social musical qui propose du contenu adapté aux attentes de l’utilisateur. Autrement dit, l’objectif est de simplifier la vie des passionnés de musique en leur proposant du contenu pertinent.

Fondée en 2014 par Stella Rebouh et Gontran Mabetomoka, qui a lancé une webradio universitaire et un webzine musical, Listen ambitionne de réunir tout le contenu lié de près ou de loin à l’écosystème musical. Pour cela, les deux fondateurs s’attèlent à mettre au point un moteur de recherche de contenu musical, sous la forme d’une application mobile gratuite, qui permette de trouver des chansons, des vidéos, des articles ou encore des dates de concerts. En quelques clics, l’amateur de musique ou le professionnel peut ainsi avoir toutes les informations qu’il recherche à portée de main.

Une plateforme connectée aux API ouvertes 

Pour proposer du contenu qui soit en adéquation avec les centres d’intérêt de l’utilisateur, Listen repose sur l’intelligence artificielle avec une technologie propriétaire de machine learning, qui permet de comprendre le comportement de l’utilisateur. De cette manière, la plateforme ne crée pas de contenus mais agrège le contenu d’autres plateformes musicales. Concrètement, il s’agit d’une API qui est connectée sur des bases de données d’API ouvertes, à l’image de YouTube ou de SoundCloud, pour recommander à l’utilisateur du contenu qui est susceptible de l’intéresser. «L’objectif est de concevoir un outil qui offre une centralisation intelligente du contenu musical», explique Gontran Mabetomoka, co-fondateur et CEO de Listen.

Face à des mastodontes du streaming, comme Spotify (70 millions d’abonnés payants) et Apple Music (36 millions d’abonnés payants), Listen tentera de se distinguer en misant sur un modèle économique basé sur la publicité, avec des contenus sponsorisés, sur une offre freemium pour les professionnels, avec des outils payants d’analyse statistique et de promotion, et des licences d’exploitation de sa technologie propriétaire auprès de partenaires, qui sont aussi bien des labels et des maisons de disques que des médias et des agences événementielles. Née en France, la start-up nourrit des ambitions à l’international. Pour accélérer son développement, la société prévoit notamment de boucler un tour de table cette année. Le lancement commercial de l’application mobile est prévu pour juin prochain. A ce jour, Listen revendique d’ores et déjà plus de 15 000 utilisateurs actifs et vise la barre des 100 000 d’ici la fin de l’année.

Listen : les données clés

Fondateurs : Stella Rebouh et Gontran Mabetomoka
Création : 2014
Siège social : Paris
Activité : moteur de recherche de contenu musical
Effectifs : 5

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA

Sur le même sujet

3 thoughts on “Listen, le moteur de recherche pour centraliser le contenu musical”

  1. Ça sent l’usine à gaz. Leur site est peu compréhensible et j’ai du mal à m’y retrouver. Beaucoup de travail à refaire sur l’UX. Bon courage pour la levée de fonds à Listen, l’idée peut être intéressante mais ça va être compliqué de sortir son épingle du jeu.

  2. Les auteurs compositeurs comment seront-ils sûrs d’être rétribués les maisons de disques, labels ne distribuent pas toujours les royalties.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce contenu pourrait vous intéresser:

Close
Share This