ActualitéBusinessRetail & eCommerce

[Livraison à domicile] Resto’In s’offre son homologue espagnol Baguise

Resto-In poursuit son développement en Europe. En effet, le spécialiste de la livraison de repas à domicile et au bureau, a récemment annoncé qu’il venait de faire l’acquisition de la société espagnole Baguise, pour un montant qui n’a pas été communiqué.

Fondé en 2006 par Clément Benoit et Pilar Granell, le portail Resto-In, avait finalisé en octobre dernier une seconde levée de 1,6M € auprès de Nextstage, après avoir bouclé un premier tour de table en janvier 2010 auprès du même investisseur.

Présent en France – à Paris, Lille, Lyon et Marseille – et en Belgique (à la suite du rachat de Resto-Presto), Resto’in poursuit donc son développement en Europe en rachetant le site Baguise. Le portail Resto-IN.es sera mis en ligne dès le mois de mai prochain et proposera aux barcelonais et madrilènes de se faire livrer les repas, via une centaine de restaurants partenaires. Le site espagnol devrait compter une cinquantaine d’employés répartis entre les deux métropoles.

Clément Benoit : « Cette année, nous allons donner un sérieux coup d’accélérateur à notre expansion européenne. Que ce soit par des ouvertures directes ou par des rachats, nous devrions nous implanter au Royaume-Uni, en Italie, en Allemagne, en Suisse et au Danemark. »

Après avoir réalisé un CA de 5M € en 2010,  la start-up a enregistré un CA de 8M € en 2011 et compte atteindre les 15M € pour son exercice 2012. Depuis sa création, le site revendique plus de 6M de repas livrés et compterait près d’un demi-millier de restaurants partenaires à travers l’Europe.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
[Livraison à domicile] Resto’In s’offre son homologue espagnol Baguise
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD
Télétravail: quelles sont les principales mesures validées par la majorité des partenaires sociaux?
Comment le service de location de voitures Carlili veut s’étendre en France
General Electric s’apprête à supprimer près de 300 postes en France
Unacademy
EdTech: Unacademy lève de nouveaux fonds pour atteindre une valorisation de 2 milliards de dollars
Blast, un programme soutenu par Starburst qui veut faire exploser les startups françaises du spatial