ActualitéBusinessCorrespondantsHealthcare

[Made in La Réunion] Oscadi, la French Tech, Village By CA Réunion…

De l'intégration de la French Tech, à la présentation de la start-up Oscadi, en passant par les événements du mois, tour d’horizon de l’actualité économique et digitale à La Réunion avec Laure Testart, correspondante Frenchweb.

[tabs]

[tab title= « La start-up du mois: Oscadi »]

Oscadi, la pépite réunionnaise

Oscadi, start-up réunionnaise spécialisée dans les systèmes d’imagerie à ultrasons est une des start-up les plus en vue de La Réunion. Elle commercialise Oscult, son échographe portable léger, intuitif et connecté, né de l’ambition de révolutionner le diagnostic médical. 

oscadi

Le projet porté par l’entreprise depuis trois ans a déjà fait pas mal de bruit. Oscult a raflé plusieurs prix depuis sa conception: double lauréat des trophées Télémédecine et Prix du Public lors de l’Université d’Eté 2016 de la E-Santé; Lauréat du concours «We Are Innovation» remis par BNP Paribas en 2015 et Finaliste du concours international de start-up TechCrunch Disrupt en 2014. Oscadi est également la seule société agrée constructeur de matériel médical pour Ipad, une belle réussite pour l’entreprise de 12 salariés située dans la petite localité  de Bras Panon, à La Réunion au milieu de l’Océan Indien. La preuve que le territoire réunionnais ne se refuse rien. Sa récente intégration au réseau thématique French Tech avec la thématique e-santé lui donne des ailes et abolit les frontières du numérique. Le monde est désormais à porter de main.

olivier-sautron«La question de l’accès au diagnostic et aux soins est une question majeure en matière de santé au quotidien mais également dans les situations de crise. Notre équipe d’ingénieurs a créé Oscult pour rendre l’échographie accessible à bas coût à tous les praticiens médicaux et notamment les non spécialistes de l’imagerie médicale», explique Olivier Sautron, Fondateur et PDG d’Oscadi. «La désertification médicale, l’engorgement des urgences, le manque de spécialistes ou le retard technologique de certains pays invitent au développement de la télémédecine et de technologies comme Oscult pour assurer la continuité des services de santé, l’amélioration de la condition du patient et la sécurisation du diagnostic. Grâce à notre solution, l’échographie Point of Care est propulsé dans le monde de la télémédecine». 

Oscadi a démarré une levée de fonds auprès d'investisseurs privés en métropole : elle vise rien de moins que les 6 millions d'euros pour financer son développement. «Notre objectif est d’accélérer la mise sur le marché de notre innovation en procédant à une levée de fonds de plusieurs millions d’euros, nous travaillons également sur la certification humaine en cours d’obtention et qui permettra la commercialisation pour le marché médical humain», ajoute Olivier Sautron. 

Ce sont déjà sont quelques 250 intentions de commandes qui ont été enregistrées via le site Internet de l’entreprise, principalement en provenance d’urgentistes, de spécialistes en imagerie et de vétérinaires. Il faudra rester attentif, car Oscult fera parler de lui très bientôt dans le grand public, nous pouvons en être sûrs.

En effet, qu’en serait-il si tout un chacun pouvait à terme disposer dans sa maison d’un échographe Oscult pour déclencher avec l’aide d’un médecin à distance, la première échographie diagnostic en cas de chute d’un enfant ou le suivi de grossesse à risque?

[/tab] [/tabs]

[tabs] [tab title= « L’événement du mois: »] 

La Réunion HealthTech Island

En juillet dernier, La Réunion intégrait les réseaux thématiques French Tech et devenait ainsi le premier eco-système ultra marin «Health Tech». Le début d’une belle aventure pour La Réunion qui compte bien se faire une place dans l’univers de la e-santé mondiale. 

C’est le fruit de deux années de travail effectuée par l’association Digital Reunion phlippe arnaud article french Tech(association des professionnels du numérique de La Réunion) qui a permis au département d’intégrer le réseau. «Au commencement, c’était la thématique e-tourisme qui était envisagée pour La Réunion, mais la masse critique de l’eco-systeme était encore faible. Au final la e-santé s’est imposée à nous», explique Philippe Arnaud, Président de Digital Reunion. «Lorsque l’on mesure ce qui existe sur le marché en terme d’offre, de centres de recherche, de projets et avec un CHU reconnu au niveau national, c’était une évidence». 

A La Réunion, il existe une structure publique qui coordonne depuis 2002 les projets en matière de e-santé. Sous l’autorité de l’ARS (Agence Régionale de Santé), le Groupement de Coopération Sanitaire (GCS) Tesis chapeaute tous les projets permettant de faciliter la coordination entre les professionnels de santé à La Réunion et à Mayotte. Son but: imaginer la santé connectée de demain dans les deux îles. Autre avancée portée par Tesis dans le cadre du programme OIIS (Océan Indien innovation Santé, l’un des cinq projets d’investissement d’avenir en France dans le domaine de la e-santé ): le projet «Lien» qui doit fournir à tous les professionnels de santé de l’île un intranet commun qui leur permettra d’accéder au dossier de leurs patients avec un data center basé à La Réunion. L’île n’est pas en reste non plus du côté du privé avec des exemples de start-up qui ont su faire parler d’elles en bien comme Oscadi, Logipren, Stemcis, Story Enjoy. La French Tech c’est aussi une bouffée d’oxygène pour ces entreprises qui vont pouvoir bénéficier de dispositifs financiers essentiellement portés par BPI France avec la Bourse et le Pass French Tech, ou encore le fonds «French Tech Accélération» d’un montant de 200 millions d’euros piloté par l’état.

Enfin, un autre aspect contribue à l’intérêt du territoire au sein du réseau FrenchTech: Les Hubs French Tech, les réseaux French Tech à l’étranger. Ces derniers sont au nombre de trois en Afrique: Abidjan, Le Cap et récemment Nairobi. Tous les trois ont vocation à travailler ensemble. La Réunion est positionnée face au continent Africain où les problématiques sont énormes et souhaite se positionner comme un pont entre l’Afrique et l’Europe. L’histoire, le multiculturalisme de l’île et sa situation géographique l’y prédisposent. Les trois Hubs Tech se sont d’ailleurs rencontrés en novembre 2016 dans le cadre du Forum NxSE organisé par Digital Reunion. Ce forum de la transformation numérique en Afrique a regroupé des entreprises et organisations françaises avec leurs homologues de l’Océan Indien et de l’Afrique francophone et anglophone. Le Forum a rencontré un succès considérable et sera reconduit cette année. «Faire partie du réseau French Tech est reconnu à l’étranger, cela permet de démontrer son attractivité auprès des investisseurs. Cela montre aussi que nous ne sommes pas isolés et que nous avons accès à un réseau international. Les start-ups réunionnaises ne sont plus toutes seules», se félicite Philippe Arnaud.

Aujourd’hui, la reconnaissance obtenue en 2016 poursuit son chemin dan l’île. La mise en oeuvre du plan d’action French Tech est confiée à un comité de pilotage toujours porté par Digital Reunion. Dans le détail, plusieurs actions seront mises en place en 2017 afin d’impulser une dynamique collective dans l’écosystème du territoire: création d’un fonds d’accélération spécifique à la Réunion mixant financements publics et privés, organisation d’un «Concours HealthTech» à NxSE 2017, co-organisation d’un événement e-santé sur Futur en Seine 2017 à Paris, participation au tour de France des FrenchTech «Health’s tech»… 

Une déclinaison du dispositif «5000 Startups», élaboré par le Syntec Numérique sera aussi proposé aux entreprises réunionnaises. L’aventure Réunion French Tech ne fait que commencer.

[/tab] [/tabs]

[tabs] [tab title= « L’agenda du mois: »] 

23 mai: Inauguration du Village By CA Réunion 

18h au Parc Technologique de la Bretagne 

1er juin: Forum des adhérents Digital Réunion

La thématique abordée sera «Tourisme et numérique avec adhérents club tourisme». Plus d'informations ici.

9 juin: sessions de pitch thématiques e-santé à Futur en Seine 

Rendez-vous à 10h00-12h30, événement réalisé en collaboration avec France eHealthTech et la Réunion French Tech. Plus d'informations ici.

15 juin – Forum des Utilisateurs du Numérique à la Nordev

Organisée par la Cinor et Digital Reunion, cette nouvelle édition du FUN est centrée sur le thème de «La transformation numérique des PME et TPE». Cette manifestation est l'occasion pour les membres de Digital Reunion de mettre en avant leurs compétences, services et offres.

Réservez ici.

13 juin: finale du 5ème concours des entreprises Innovantes de La Réunion

agenda maijuin reunion

Ce concours fait émerger les projets innovants de l’île et constitue un véritable tremplin pour ceux qui les portent: à la reconnaissance du potentiel innovant et économique de leur projet par un jury de professionnels, il ajoute l’éventualité pour les lauréats de se faire accompagner par l’Incubateur de la Technopole. Inscriptions jusqu'au 14 Mai 2017 minuit.

Inscription via ce lien.

[/tab] [/tabs]

[tabs] [tab title= « La correspondante: »]

laure-testart

 

Laure Testart est correspondante à La Réunion pour FrenchWeb

 

 

 

[/tab] [/tabs]

Lire aussi: A la découverte de l’écosystème entrepreneurial de La Réunion

Tags

Les correspondants

Les correspondants des Frenchweb en France et à l'international

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This