ActualitéBusinessData RoomStartup

Mailjet finalise une levée de 180 000 euros

La plateforme de cloud emailing Mailjet vient de finaliser une levée de 180 000 €, auprès d’eFounders, basé à Bruxelles.

La start-up propose une solution d’emailing tout-en-un qui permet à ses utilisateurs d’envoyer leurs emails transactionnels et marketing avec une configuration SMTP. Mailjet vise à augmenter la délivrabilité des mails et à optimiser la réputation IP de ses clients en temps réel. La société assure, en outre, proposer une solution qui ne nécessite aucune compétence en HTML et donc accessible pour tous.

Aujourd’hui, près de 500 entreprises ont recours au service payant proposé par Mailjet. La startup revendique également 3300 utilisateurs actifs (car elle propose aussi un service freemium qui permet d’envoyer jusqu’à 6000 mails). Au total, la société traite près de 100M d’emails par mois.

Fondée en février 2011, la start-up a déjà procédé à une levée d’amorçage de 50 000 € en mars dernier, auprès d’eFounders. Basée à Paris, la plateforme commercialise ses solutions à de nombreuses sociétés situées à l’étranger.

La société a récemment publié un livre blanc proposant plusieurs solutions dédiées professionnels du e-commerce. L’idée est de recenser les éléments clefs à activer pour optimiser sa stratégie d’emailing et améliorer ses retours sur investissements.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. Félicitations à toute l’équipe !
    Chez PressKing on utilise Mailjet depuis nos débuts, et on en est très contents, notamment niveau délivrabilité. Bon vent pour la suite !

  2. Belgium en force ;-) j’aime voir cela

    En plus la solution dépote solidement bien

    Bonne continuation

Mailjet finalise une levée de 180 000 euros
Spécial Retail : l’innovation au coeur de l’histoire des retailers
Confinement: l’industrie américaine du jeu vidéo bat des records
Coronavirus: la méthode de traçage pour suivre les malades divise les États américains
Spécial Retail : l’urgence est au destockage
Pourquoi l’application ultra confidentielle Clubhouse passionne tant la Silicon Valley
Coronavirus: faut-il encore repousser les enchères pour la 5G?
Copy link