ActualitéBusinessEdTech

Marie-Christine Levet (EduCapital): «En 2018, la tendance forte est l’adaptive learning»

Tout au long du mois de janvier, FrenchWeb donne la parole aux entrepreneurs et décideurs du numérique pour partager leurs ambitions pour 2018.

FrenchWeb: Quels sont, pour vous, les faits marquants sur les 12 derniers mois?

Marie-Christine Levet, fondatrice d’EduCapital: Un des faits marquants de ces 12 derniers mois est l’accélération forte des investissements dans l’Edtech au niveau mondial: plus de 3 milliards de dollars auront été investis dont plus de 90% aux USA et en Chine.

La Chine annonce plus de 30 milliards de dollars d’investissements dans les start-up et dans l’Edtech d’ici 2020.
La France, avec EduCapital, s’est dotée du premier fonds européen dédié au secteur de l’Edtech à l’image de fonds US dédiés.

Quelles sont les tendances incontournables dans votre secteur?

Le mobile bien sûr qui devient incontournable. La tendance forte est l’adaptive learning qui permet la personnalisation des parcours d’apprentissage.

L’autre tendance est l’utilisation de la réalité virtuelle dans le design des parcours de formation.

En 2018, quelle stratégie comptez-vous mettre en place?

L’objectif d’EduCapital est d’investir dans 4 à 5 start-up de l’Edtech ayant le potentiel de devenir des leaders européens dans leur secteur ( formation professionnelle, lifelong learning , enseignement supérieur , K12….).

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Marie-Christine Levet (EduCapital): «En 2018, la tendance forte est l’adaptive learning»
Pourquoi Balderton Capital lance un nouveau fonds de 400 millions d’euros
Internet haut débit: SpaceX lance la deuxième grappe de sa constellation de satellites
Instagram teste les « likes » masqués pour diminuer la pression sociale
Iliad lance une opération de rachat d’actions
Silicon Carne: quittez vos bureaux, bossez à la maison!
Avis Vérifiés (Net Reviews) boucle un tour de table de 32 millions d’euros pour prendre le large à l’international
Copy link