ActualitéBusinessData RoomTech

[Marketing] Dijiwan boucle une levée de 450 000 euros

Dijiwan, agence d’aide à la décision stratégique en marketing digital, vient de lever 450 000 euros, avec l’appui d’Oséo Innovation, du Conseil régional d’Aquitaine, d’Aquitaine Création Investissement et d’EADS Développement.

Cette levée de fonds doit permettre à Dijiwan de se développer sur les plans technologique et économique. La start-up bordelaise compte ainsi développer davantage sa plateforme d’études marketing intégrée. Celle-ci propose un panel d’outils, dont : une qualification sémiotique des profils clients, une cartographie des réseaux sociaux en temps réel, ainsi qu’une extraction et une qualification de bases de données.

Dans cette optique, les 450 000 euros récoltés seront principalement consacrés aurecrutement de profils experts en développement web, en analyse de cartographie social media et en design de données.

Depuis l’été dernier, Dijiwan a quitté la pépinière éco-créative des Chartrons, où elle était installée depuis 2010. Ses effectifs sont, quant à eux, passés de 4 à 12 personnes.

Parallèlement à cette levée de fonds, la jeune société annonce son intention d’ouvrir son capital à l’agence Web européenne TBSCG. Outre l’aspect capitalistique, cette collaboration est également motivée par l’extension internationale qu’apporterait TBSCG à Dijiwan.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
[Marketing] Dijiwan boucle une levée de 450 000 euros
Syntec Numérique
Syntec Numérique et TECH IN France fusionnent pour devenir l’organisation de référence de la Tech
[Evénement Virtuel] Les Nouveaux enjeux de la Digital Workplace & du Travail Hybride
Cédric O nous dévoile la seconde édition du French Tech Community Fund
Ornikar: pourquoi les auto-écoles doivent se tourner vers le digital
IA: Accenture fait concourir son voilier sans pilote au Vendée Globe virtuel
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD