ActualitéAmérique du nordBusinessEdTech

MasterClass lève 80 millions de dollars pour proposer des cours avec des célébrités

Le montant

La start-up californienne MasterClass, qui propose des cours en ligne donnés par des stars mondiales, a bouclé un tour de table de 80 millions de dollars mené par IVP. Javelin Ventures, NEA, Advancit Capital, Atomico et Evolution Media ont également participé à l’opération. Lors de sa précédente levée de fonds en mars 2017, la société avait reçu un apport de 35 millions de dollars.

Le marché

Fondée en 2012 par Aaron Rasmussen et David Rogier, MasterClass est née de la volonté de marier les materclass, ces cours intensifs d’interprétation donnés par un expert d’une discipline à des étudiants, avec les Mooc (massive open online course), ces cours à distance ouverts à tous sur Internet. En fusionnant ces deux méthodes d’enseignement, la société propose ainsi des cours vidéo en ligne donnés par des célébrités.Apple-converted-space »> 

Ce tour de table doit permettre à MasterClass de filmer de nouveaux cours pour enrichir son catalogue. D’ici la fin de l’année, la société se fixe pour objectif de dépasser la barre des 50 cours opposées sur sa plateforme. David Rogier, co-fondateur et CEO de MasterClass, a confié à TechCrunch qu’il espérait un jour attirer Elon Musk, le patron de Tesla et SpaceX, Reid Hoffman, co-fondateur de LinkedIn ou encore J.K. Rowling, la romancière britannique qui a donné naissance à Harry Potter.

Maxence Fabrion

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA
Bouton retour en haut de la page
MasterClass lève 80 millions de dollars pour proposer des cours avec des célébrités
Quantique : le fonds Quantonation boucle un premier closing de 20 millions d’euros
Streaming: Square (Jack Dorsey) rachète Tidal, la plateforme musicale de Jay-Z
AppStore
Apple: le gendarme britannique de la concurrence ouvre une enquête sur l’App Store
Le premier magasin Amazon hors des États-Unis ouvre ses portes à Londres
Bolt
Bolt lève 20 millions d’euros auprès de l’IFC pour se développer sur des marchés émergents
Après YouTube et Instagram, Netflix s’inspire de TikTok pour sa nouvelle fonctionnalité