ActualitéBusinessComData RoomTech

Meltwater rachète l’Anglais Wrapidity pour accélérer dans l’intelligence artificielle

  • La start-up Wrapidity a développé une technologie pour automatiser l’extraction de données à partir de contenus Web non-structurés.
     
  • L’opération intervient quelques semaines après un tour de table de 60 millions de dollars de Meltwater.

 

La société Meltwater, qui développe des solutions SaaS de veille et d’analyse de l’information sur les médias online et les médias sociaux, vient de mettre la main sur la start-up britannique Wrapidity, issue de l’Université d’Oxford. Les modalités financières de l’opération n’ont pas été dévoilées. Il s’agit de la dixième acquisition de Meltwater depuis 2009.

Fondée en 2001 par Jorn Lyseggen, l’entreprise basée à San Francisco conçoit des solutions de veille stratégique, d’e-réputation et d’analyse des réseaux sociaux pour permettre aux marques de mesurer les performances de leurs campagnes marketing. Ce dispositif doit ainsi les aider à améliorer leur stratégie dans l’optique de toucher plus rapidement et plus directement leurs consommateurs. A ce jour, Meltwater compte 56 bureaux répartis dans 27 pays à travers le monde et revendique 24 000 clients.

60 millions de dollars levés début février 

Avec Wrapidity, Meltwater se renforce en matière d’intelligence artificielle. La start-up anglaise a développé une technologie pour automatiser l’extraction de données à partir de contenus Web non-structurés. L’opération intervient quelques semaines à peine après un tour de table de 60 millions de dollars de Meltwater, qui visait à poursuivre sa stratégie d’acquisition. En mars 2016, la société avait racheté Encore Alert, qui édite une plateforme SaaS utilisant l’intelligence artificielle pour scanner l’ensemble des informations en ligne.

Meltwater évolue sur un marché qui comprend plusieurs acteurs, à l’image de Digimind ou l’agence luxembourgeoise Talkwalker, qui a bouclé un tour de table de 5 millions d’euros début jannvier. Cette dernière revendique plus de 600 clients dans le monde, parmi lesquels on retrouve PwC ou encore Microsoft.

Lire aussi : Meltwater lève 60 millions de dollars pour accélérer dans la veille des médias sociaux

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This