ActualitéAmérique du nordTech

Microsoft va supprimer 1 850 postes dans le mobile

Nouvelles difficultés pour Microsoft dans le mobile. Le groupe américain a annoncé qu'il allait supprimer 1 850 emplois dans ses activités mobiles. Parmi eux, 1 350 concernent Microsoft Mobile Oy, en Finlande. Par la même occasion, la société annonce une dépréciation et charge de restructuration d'environ 950 millions de dollars. Ces annonces surviennent un an après l'annonce d'un plan de licenciement de 7 800 emplois et d'une dépréciation d'actifs de 7,6 milliards de dollars, tous deux principalement liés à son acquisition de Nokia.

En 2013, Microsoft avait racheté la division « Devices & Services » du fabricant finlandais de téléphones, dans le cadre d'une opération à 5,44 milliards de dollars. A l'époque, la firme de Redmond cherchait à trouver un constructeur censé lui permettre d'accélérer le déploiement de son système d'exploitation mobile Windows Phone.

Mais l'OS mobile n'est toujours pas parvenu à s'imposer face aux deux mastondontes du secteur que sont Android et iOS d'Apple. Selon une étude de Gartner, Windows Phone enregistrait une part de marché de 0,7% au premier trimestre 2016, loin derrière les 84,1% d'Android et les 14,8% d'Apple.

« Nous concentrons nos efforts dans le téléphone où nous avons de la différenciation – avec les entreprises qui valorisent la sécurité, la gestion (…), et les consommateurs qui apprécient la même chose », déclare le PDG Satya Nadella dans un communiqué. « Nous allons continuer d'innover sur tous les appareils et sur nos services de cloud computing sur toutes les plateformes mobiles ».

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Microsoft va supprimer 1 850 postes dans le mobile
Mobilité: Renault, Atos, Dassault, STMicroelectronics et Thales unissent leurs recherches
VTC: Didi Chuxing lève 1,5 milliard de dollars en dette avant son IPO
[Silicon Carne] Faut-il lever pour réussir ?
Nestor
FoodTech: Elior rachète la startup Nestor pour compléter son offre auprès des entreprises
huawei
Loi « anti-Huawei »: les opérateurs pourront finalement réclamer des indemnisations, juge le Conseil d’État
Cooptalis: comment le spécialiste de l’expatriation a adapté son offre pour faire face à la crise