Actualité

[Mouvement] Sophie Gironi, nouvelle directrice associée chez Digidust

Sponsor-Urban-Linker

On la surnomme « Bree Vamp de Kamp ». Fondatrice de l’agence digitale niçoise Bleekin, Sophie Gironi vient de rejoindre le groupe Digidust en tant que Directrice Associée. Autodidacte et mordue d’informatique depuis l’école primaire, Sophie cumule les casquettes, dont celle de maman, et s’investit à 100% dans la communauté web de sa région. Retour sur un parcours, on peut le dire, hors du commun.

sophie-gironi-crédit-photo-Olivier-Ezratty

Crédit photo : Olivier Ezratty

Heureuse propriétaire d’un ordinateur à l’âge de 8 ans, notre niçoise se passionne très vite pour l’informatique. « C’était peu commun à l’époque. Mon père était carrossier, ma mère employée de banque, et moi je me suis lancée toute seule dans cette passion ». Soutenue par ses parents, Sophie ne suit pas des cours de danse ou autres activités sportives, mais rejoint, dès l’école primaire, un club informatique « Je m’étais même abonnée à des revues spécialisées pour apprendre à coder en Basic »…

Etonnement attirée par le marketing depuis le collège, Sophie arrête toutefois ses études, pour des raisons personnelles, juste après l’obtention de son baccalauréat secrétariat. Elle monte alors sur Paris pour rejoindre une société d’intérim. « J’ai vite constaté que la société peinait véritablement à recruter des assistantes aptes à travailler dans des sociétés high-tech. » C’est ici que Sophie joue sa carte de geek(ette). Elle saisit sa chance et enchaîne les postes dans les plus grosses sociétés du secteur. Les heures passées au club informatique refont surface et lui permettent d’accéder à des postes plus intéressants comme chef de projet junior.

En 99, Sophie rencontre l’homme qui deviendra son mari, non pas au détour de la résolution d’une panne serveur mais sur ICQ, un logiciel de messagerie instantanée ! Pour continuer cette aventure, elle redescend sur la côte d’Azur et c’est la surprise : « C’était le boom des startups à Sophia Antipolis ».

Sophie fait alors la rencontre de Christophe Dupont, co-fondateur de la start-up Echo rachetée ensuite par le groupe Voila. Elle rejoint son nouveau projet Republica.fr en tant qu’Office Manager. « C’était un peu le Facebook de l’époque, en tout cas il y avait une véritable dimension communautaire ». La start-up connaît une croissance fulgurante, est rachetée par Liberty Surf et passe de 3 collaborateurs à une quarantaine de personnes en très peu de temps. Bloquée en termes d’évolution, Sophie décide de quitter le groupe.

En 2002, elle devient maman d’une petite fille et profite de cet événement pour reprendre ses études. A 30 ans, Sophie se lance dans un Master en Stratégie et Management en alternance. Après avoir décroché ce Bac + 4 « qui change tout », Sophie rejoint la société Timetobuy du groupe Netbooster. « Je pensais faire du consulting mais en fait je me suis essentiellement chargée du développement commercial de la société, ce qui n’était pas trop mon truc ».

Lors d’une conférence, Sophie est « draguée » par trois agences. Elle finit par choisir l’agence interactive Agence Pix, où elle exercera pendant plus de 2 ans les fonctions de Directrice Marketing. La volonté de mener de véritables missions de conseil la pousse à lancer sa propre structure en 2009 avec l’agence Bleekin.

Hyperactive, Sophie jongle également avec de multiples missions. Elle intervient notamment en tant que conférencière, chroniqueuse radio et professeur auprès de l’université de Nice et de l’International University of Monaco. Notre jeune trentenaire est à l’origine de l’association RivieraCube qui organise une batterie d’événements web de la région comme les Barcamps et les Startup Weekend… « Le pire, c’est que j’ai l’impression de ne pas en faire trop ». Son secret ? Etre une acharnée de l’organisation…. Pas un hasard, donc, si son entourage la surnomme Bree Vamp de Kamp !

digidust

« J’ai mis en place une véritable méthode pour optimiser mon temps. Lorsqu’on est entrepreneur, la productivité est primordiale. Tout mon process est donc réfléchi au maximum et j’automatise tout ce qui peut l’être. » Passionnée par cette notion de développement personnel, Sophie publie régulièrement sur son blog des conseils en la matière.

Depuis le début du mois, Sophie et son agence ont rejoint le groupe Digidust. « J’ai eu un véritable coup de coeur professionnel pour Pierre Olivier » explique-t-elle. « Dans ma carrière, j’ai toujours évolué, non pas par opportunités, mais grâce à de belles rencontres »

Aujourd’hui âgée de 37 ans, Sophie a pour mission d’installer la marque du groupe dans le Sud-Est de la France et de contribuer au développement du pôle conseil, accompagnement et stratégie.. Ultra-organisée, bien évidemment, elle prévoit déjà de s’accorder un peu temps pour son autre passion, la photographie, pour immortaliser le mariage d’amis cet été !

Sponsor-Urban-Linker

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Mouvement] Sophie Gironi, nouvelle directrice associée chez Digidust
UE: Thierry Breton l’affirme, la supervision des Gafa sera du ressort de chaque État membre
Royaume-Uni: Nokia signe son premier contrat 5G depuis l’exclusion de Huawei
eSport : PandaScore lève 5 millions d’euros auprès de la FDJ, Serena et Alven
S’adapter: le maître-mot des artisans et des boutiques depuis le confinement
Cryptoactif: Bitpanda lève 52 millions de dollars auprès du fonds de Peter Thiel 
Comment Cafeyn profite de la crise pour se renforcer