ActualitéBusiness

Netflix lève 400 millions de dollars pour financer son expansion en Europe

Netflix vient d’annoncer une levée de 400 millions de dollars. Cette nouvelle intervient alors qu’il y a près d’un mois, le loueur américain de vidéos sur internet essuyait une perte de 800 000 abonnements et une chute de 30% de son action en bourse, en une journée .

Cette augmentation en capital a pour but de financer le développement de son offre en Europe, et en premier lieu en Grande Bretagne, dont la mise en service est prévue en 2012.

Dans les détails, Netflix a cédé pour 200M $ d’actions ordinaires à des fonds administrés par T. Rowe Price Associates et a placé 200 millions de dollars auprès de Technology Crossover Ventures, à travers un placement privé de titres convertibles.

Dans un communiqué, David Wells, directeur financier de la société précise : « Avec ce capital additionnel en provenance de deux investisseurs de long terme, nous avons renforcé notre bilan et nous restons concentrés sur l’accroissement de notre portefeuille d’abonnés en streaming et sur notre retour à la rentabilité après notre lancement en Grande-Bretagne en 2012″.

Par ailleurs, Netflix s’est récemment lancé à la conquête de 43 pays en Amérique latine et aux Caraïbes. Et, malgré l’érosion de son nombre d’abonnés, le revenu net de la société est passé de 38 millions à 62,5 millions de dollars, au cours du troisième trimestre, comparé à la même période il y a un an.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Netflix lève 400 millions de dollars pour financer son expansion en Europe
Face à Starlink, OneWeb lève 400 millions de dollars auprès de SoftBank et Hughes
[Webinar] Accès aux services digitaux & identité digitale : comment répondre aux attentes de vos clients ?
CES: Drones désinfectants, masques intelligents… quelles sont les dernières innovations anti-Covid?
Streamland Media rachète les activités post-production de Technicolor pour 30 millions d’euros
Microsoft
Covid-19: Microsoft, Salesforce et Oracle travaillent sur un passeport de vaccination
Le CES 2021 déçoit, exposants et visiteurs ne sont pas au rendez-vous