Actualité

[News] Ce qu’il faut savoir ce matin

Mauvais résultats pour Google, l’action plonge de 10%…. La baisse des ventes de PC plombe les résultats de Microsoft.Newsweek basculera au 100% numérique en 2013…. Yupeek lève 160 000 euros et présente sa V2…. Après les pigeons, les moineaux….Un virus Android affecte 17 000 utilisateurs…. Twitter attaqué par l’UEJF pour le hashtag #unbonjuif…. Alcatel-Lucent prévoit de supprimer 1 430 postes en France….

Mauvais résultats pour Google, l’action plonge de 10%

La firme de Mountain View a fait état hier, quelques heures plus tôt que prévu, d’un bénéfice net en retrait de 20% sur le troisième trimestre de son exercice. Une érosion notamment due à la conjoncture mais également aux pertes de Motorola estimées à 151M de dollars. Cette annonce inattendue a provoqué le chaos au Nasdaq. L’action de Google a en effet effectué un plongeon de 10%, avant que la cotation ne soit suspendue pendant plus de 2 heures. Si le bénéfice de Google est en retrait, son CA augmente pourtant de 45% sur la même période.

Parallèlement, dans la soirée, les services de Youtube ont également été affectés, présentant une page « Error 500 », sans rapport avec le chaos boursier…


La baisse des ventes de PC plombe les résultats de Microsoft

Microsoft ne fait pas mieux que Google. La firme de Redmond a publié hier un bénéfice net sur le 1er trimestre de son exercice en retrait de 22%. Une mauvaise performance essentiellement due à la baisse des ventes de PC. Le CA a également enregistré une baisse de 8% pour s’établir à 16,01 milliards $. La question est donc de savoir si Microsoft réussira à redynamiser son activité avec la prochaine sortie de Windows 8.


Yupeek lève 160 000 euros et présente sa V2

Le réseau social professionnel Yupeek a bouclé sa première levée de fonds à hauteur de 160 000 € auprès de business angels. Cet investissement lui permettra de poursuivre son développement sur le territoire français. La start-up lance également la V2 de son site, dont le design et l’ergonomie ont été entièrement revus.


Après les Pigeons, les Moineaux…

Après le mouvement des Pigeons, le groupe des Moineaux débarque. Fondé par trois jeunes entrepreneurs, le mouvement cherche à recentrer le débat sur la taxation des plus-values vers la notion de risque. Ils ne veulent en aucun cas être apparentés aux Pigeons, puisqu’ils ne se sentent pas représentés par leur cause. Le mouvement est né au sein de la Pépinière 27 à Paris, et réunit 80 jeunes entrepreneurs.


Newsweek basculera au 100% numérique en 2013

Le magazine américain a annoncé hier qu’il basculerait son activité au 100% numérique en 2013. La parution papier s’arrêtera donc au 31 décembre 2012. L’offre numérique sera baptisée Newsweek Global et les contenus proposés seront payants sur les différents devices connectés. Cette transition devrait être accompagnée de suppressions de postes. Aucun chiffre n’a été communiqué pour le moment.


Un virus Android affecte 17 000 personnes

Un jeune homme âgé de 20 ans, arrêté à Amiens, est soupçonné d’avoir mis au point un virus Android qui aurait fait un total de 17.000 victimes pour un préjudice supérieur à 500 000 euros, rapporte l’AFP.


Alcatel-Lucent prévoit de supprimer 1 430 postes en France

Alcatel-Lucent a annoncé hier la suppression de 5 490 postes dans le monde, dont 1 430 en France. L’objectif de l’équipementier est de diminuer avant tout les fonctions support et administratives. Des réunions devraient se tenir dans les différentes sociétés d’Alcatel-Lucent en France pour informer les salariés et annoncer quels sites et quelles filiales seront touchés par cette restructuration. A la suite de ces réunions, des assemblées générales sont prévues par les syndicats « pour décider des actions futures » des salariés.


Twitter attaqué par l’UEJF pour le hashtag #unbonjuif

L’Union des étudiants juifs de France (UEJF) va faire appel à la justice française pour contraindre Twitter à retirer les tweets antisémites apparus sous le hashtag #unbonjuif depuis le 10 octobre. Selon une information de Libération, l’UEJF accuserait Twitter d’être « l’hébergeur de messages qui violent trois règles de droit français : la diffamation raciale, l’injure raciale, et l’incitation à la haine raciale. » L’association souhaite également connaître les identités des «twittos» qui ont tenus les propos les plus antisémites sur le réseau social pour pouvoir les poursuivre en justice.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This