ActualitéDistribution

[News] Ce qu’il faut savoir ce matin

Google propose la recherche de vols, Twitter lance son Web Analytics, ventes en ligne de luxe en hausse, Renault vend des voitures sur le web, la justice US enquête sur eBay,

Google prend l’avion

Recherche de vols et réservation directement en ligne : Google se lance dans l’univers du voyage aérien avec Flight Search. Pour l’instant le service ne concerne que des vols en classe économique entre quelques grandes villes des Etats Unis (Alaska et Hawaï compris) avec quatre grandes compagnies américaines American, Continental, Delta et Jetblue. Ce lancement fait suite à l’achat en juillet dernier d’ITA spécialiste des recherches dont les services sont utilisés par les grandes compagnies. Les autorités de la concurrence ayant donné leur accord, Expedia et autres peuvent commencer à s’inquiéter, car Google a aussi lancé un service équivalent pour les hôtels cet été.

Twitter Web Analytics

Le site de micro-blogging qui dit apporter 100 millions de clics par jour aux sites web, a annoncé hier sur son blog et lors de la conférence TechCrunch, le lancement de Twitter Web Analytics (équivalent de Google Analytics) qui permet aux sites qui l’utilisent de comprendre comment leur contenu (y compris celui de leurs sous-domaines)  est partagé, de mesurer le volume de trafic apporté par Twitter au site, de mesurer l’efficacité de l’intégration d’un bouton Twitter. Un service qui vient compléter celui qui était déjà proposé aux annonceurs pour mesurer l’impact des « promoted tweets ».


Luxe et e-commerce

« Les maisons de luxe accélèrent leur développement sur la Toile » constate le quotidien la Tribune en citant une étude du cabinet McKinsey selon laquelle la part des ventes mondiales de luxe effectuées sur internet ne représente encore que 2,5 % du total, soit 4,2 milliards d’euros. Mais ce chiffre d’affaires croît de 20 % par an. Et plus de la moitié des achats seraient « influencés » par une ou plusieurs visites sur les sites qui pallient les réseaux incomplets de magasins dans des villes de certains pays comme la Chine ou les États-Unis. Sephora ( LVMH) réalise déjà l’équivalent de son magasin des Champs Élysées, soit plus de 50 millions d’euros, via son site.


Acheter une Renault en ligne

Selon le directeur marketing du groupe Renault, il s’agit d’une première mondiale : « jusqu’à présent, le marché permettait de réserver un véhicule, mais pas d’effectuer la transaction en ligne » En Italie, Dacia, la marque low-cost de Renault, va vendre dès demain des voitures sur Internet sur son propre site annonce Le Figaro : « En 15 clics, le consommateur pourra choisir son modèle, renseigner différents éléments comme le numéro de sa carte crise, verser un acompte de 500 euros, choisir la concession où il se fera livrer son véhicule et régler le solde » À terme, « une marque commercialisant ses voitures sur Internet pourrait y réaliser 15 à 20 % de ses ventes ».


Enquête sur eBay

C’est le site d’enchères qui le révèle lui-même : le ministère américain de la Justice a ouvert une enquête après une plainte du site américain de petites annonces gratuites Craigslist (aussi présent à Paris). Dans une procédure lancée à San Francisco, Craigslist accuse eBay de lui avoir volé des données confidentielles, lorsque des négociations avaient débuté pour un éventuel rachat de Craigslist par eBay qui a pris une participation de 28% dans Craigslist avant de lancer un site rival EBayClassifieds.com. eBay a gagné dans une précédente procédure contre Craigslist qui avait essayé de bloquer l’actionnaire minoritaire qu’est eBay dans son capital.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This