A la uneAsieBusinessChineTech

Nice, l’«Instagram chinois» qui veut séduire les marketeurs

Nice, éditeur d'une application de partage de photos à la manière d'Instagram, est une nouvelle licorne chinoise. Valorisée 300 millions de dollars, elle compte 60 millions d'utilisateurs dans l'Empire du Milieu. Mais à la différence de la filiale de Facebook, le Chinois a basé tout son modèle sur un système de tag management. L'utilisateur sélectionne ses tags et ses mot-clés en fonction des produits qu'il porte sur une photo. De quoi générer une série de données pour les annonceurs en quête d'analyse client et d'ambassadeurs sur les réseaux sociaux.

A ce jour, Nice revendique une centaine de clients; principalement des marques d'habillement et beauté telles que L'Oréal. Alors qu'il a levé près de 65 millions de dollars depuis sa création, il se contente pour l'instant du marché chinois, comme l'explique Eric Tian, VP Marketing à l'occasion de la conférence China Connect.eric-tian-nice

Fondateurs: Ken Cao, Alex Zhou

Siège : Pékin

Date de création : 2013

Effectifs: > 100

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Nice, l’«Instagram chinois» qui veut séduire les marketeurs
Google va répercuter la taxe Gafa sur les tarifs de ses publicités en France et en Espagne
Covid-19: comment la crise a boosté les applications pour rester en contact avec les seniors
Ciblage publicitaire: pourquoi le projet de Google inquiète les éditeurs européens?
WhatsApp
En Afrique du Sud, les nouvelles règles d’utilisation de WhatsApp ne passent pas
Voiture autonome: Honda lance le premier véhicule au monde doté d’un système de niveau 3
Fabernovel s’étend en Chine avec une nouvelle acquisition