ActualitéFonds d'investissementTransport

Nokia lance un fonds d’investissement de 100 millions de dollars pour la voiture connectée

La société finlandaise fournit déjà des solutions pour véhicules connectés.

La fabrication de téléphones mobiles fait désormais partie du passé pour Nokia, puisque la société a vendu l’intégralité de  sa division portables et tablettes à Microsoft le mois dernier. Du coup, l’entreprise renforce son activité dans un tout autre domaine: les systèmes embarqués automobiles. Elle annonce ce 5 mai le lancement d’un fonds d’investissement doté de 100 millions de dollars dédié à cette activité.

Baptisé « Fonds de la voiture connectée », il sera géré par Nokia Growth partners (NGP). Son objectif: identifier les entreprises dont les innovations les plus intéressantes dans le monde de la voiture connectée et y investir. L’activité de NGP s’étendra ainsi jusqu’aux Etats-Unis, à l’Inde, la Chine.

Apple et Google également sur le créneau

La firme finlandaise n’en est pas à ses débuts dans l’industrie « automotive ». Elle fournit déjà des solutions pour véhicules connectés par le biais de HERE, une application de navigation, avec laquelle le nouveau fonds va d’ailleurs activement coopérer. « Notre nouveau fonds doté de 100 millions de dollars symbolise notre conviction que la voiture connectée est une opportunité de croissance significative, pour laquelle NGP est prête à faire d’importants investissements » a déclaré le PDG de Nokia, Rajeev Suri. Paul Asel, associé chez NGP considère de son côté que « les véhicules sont de plus en plus une nouvelle plate-forme pour l’adoption de technologies très similaires à des téléphones ou des tablettes ».

Les dirigeants de Nokia ne sont pas les seuls à y croire. Apple déjà lancé une solution baptisée « Car Play » pour brancher un appareil directement à une voiture connectée, grâce à un partenariat avec Volvo, Ferrari et Mercedes Benz. Egalement dans la course, Google avait annoncé en janvier le lancement de l’ « Open Alliance Automobile », un groupe dont l’objectif est d’accélérer l’innovation dans le secteur automobile. Ce groupe de travail initié par la société californienne réuni notamment les constructeurs Honda, General Motors, Hyundai, Nvidia et Audi. D’après le rapport « Connected Economy » de l’Idate, 420 millions d’automobiles seront connectées en 2018 soit une progression de 57% par rapport à 2013.

Tags

Adeline Raynal

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Nokia lance un fonds d’investissement de 100 millions de dollars pour la voiture connectée
Macron débloque 5 milliards d’euros pour doper le financement des startups
Groupe ADP, Sephora, A.D Environnement : focus sur les offres d’emploi du jour
La Nouvelle-Calédonie, seule terre d’Outre-mer lauréate des « Territoires d’innovation »
WeWork va « probablement repousser » son introduction en Bourse à octobre
Rendre les drones plus sûrs, un impératif pour toute l’industrie
[DECODE] Quand l’Institut Montaigne sert la communication de Deliveroo et Uber…
Copy link