ActualitéBourseBusinessInvestissementsMarketing & Communication

[Numbers] Ce que Snap pourrait perdre en 2017

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Snap ne retrouvera pas l'équilibre en 2017, selon le magazine Fortune Finance. Au contraire, l'application de messagerie vidéo pourrait perdre jusqu'à 2 milliards de dollars, soit plus que les estimations combinées pour Tesla (895 millions de dollars) et Twitter (419 millions de dollars) pour l'année 2017. Quant à son chiffre d'affaires, il pourrait s'élever à 1,1 milliard de dollars.

En 2016, la société californienne a réalisé un chiffre d’affaires de 404,5 millions de dollars, contre 58,7 millions de dollars en 2015. Dans le même temps, Snap a concédé une perte nette de 514,6 millions de dollars. En 2015, l’entreprise fondée par Bobby Murphy et Evan Spiegel avait déjà perdu 372,9 millions de dollars. 

L'entrée en Bourse de Snap en mars dernier a été la plus grosse introduction boursière d'une entreprise tech outre-Atlantique depuis celle de Facebook en 2012. En effet, la société a été valorisée dès son entrée à 24 milliards de dollars.

Infographie: Snap : pertes monumentales en vue ? | Statista

 

Sources: Fortune Finance, Statista

Lire aussi: 

Bouton retour en haut de la page
[Numbers] Ce que Snap pourrait perdre en 2017
[Série B] Ouihelp lève 30 millions d’euros pour renforcer sa solution d’aide à domicile
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
[Seed] La PropTech Buildrz réalise une première levée de fonds de 3,8 millions d’euros
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media