ActualitéIndustrieLes ExpertsManagementSemaine de l'emploiTech

Ô DRH, le temps de la transformation numérique tu institueras

Frenchweb publie les bonnes feuilles du nouveau livre (DRH 3.0 – Face aux défis du numérique). Cet ouvrage s’adresse à toutes celles et tous ceux qui ont besoin d’avoir une vision d’ensemble de ce qui se fait aujourd’hui et qui souhaitent définir leurs postures cibles.

Lire aussi : «Innovation managériale: sortons de cette logique de pilotage automatique»

 

Nous avons vécu bien des révolutions. La plus structurante et qui influence encore aujourd’hui nos modes d’organisation du travail est celle industrielle. Cette dernière nous a poussés vers un modèle de croissance réputée continue, grâce (ou à cause) duquel bien des paradigmes ont été remis en cause. Bien que bouleversant les métiers et leur organisation, l’avènement de la «machine» s’inscrivait surtout dans une logique de complémentarité avec l’Homme. Les activités assurées par lui devenaient répétitives mais gardaient un «sens opérationnel» : elles avaient une valeur et permettaient que la machine soit utilisée de la façon la plus efficiente possible.

Avec ce que nous vivons (et ce que surtout nous allons vivre), la donne change. Dès qu’une tâche répétitive est repérée, elle attire l’attention et inéluctablement est considérée, quel qu’en soit le terme, comme réalisable par la «machine» (au sens large, y compris l’environnement logiciel inhérent). Nous voyons donc poindre une «nouvelle complémentarité» ; celle consistant à séparer, par essence, les activités humaines de celles supplantables par la machine. Les frontières sont d’ailleurs chaque jour repoussées. N’oublions jamais que ce qui est appelé «loi de Moore» est démontré quasi chaque jour qui passe.

Si on ajoute à cela un vieillissement de la population (engendrant inéluctablement une prolongation de la « durée de vie au travail ») et l’amélioration des conditions de santé, nous sommes rendus à l’équation infernale : travailler plus longtemps sur des activités traditionnelles de moins en moins nombreuses (parce que de plus en plus automatisables). Les économistes s’accordent à dire que c’est une des raisons majeures pour lesquelles les nombreuses innovations, semblant présager un avenir radieux, ne provoquent finalement que peu de réelle augmentation de la croissance et du volume d’emploi incident. Notre modèle est ainsi directement impacté : pouvons-nous continuer sur la même tendance?

Sans présupposer l’effondrement du modèle capitaliste, nous devons bien reconnaître que cette « nouvelle société à coût marginal zéro », où tout semble gratuit et disponible, engendrera des changements irréversibles sur nos modèles traditionnels de gestion, voire d’anticipation… et sur l’ensemble de nos « métiers » !

Votre mission, si vous l’acceptez, est…

Nous voici rendus à la noblesse de cette quinzième posture. Avoir l’intuition du temps cohérent, face à la transformation numérique, c’est non seulement permettre à l’entreprise de faire face à ces mutations, mais c’est également jouer un rôle sociétal important. Celui qui consiste à mettre en éveil l’ensemble des populations qui seront impactées par ces changements et contribuer à déployer les conditions d’une raisonnable adaptabilité. D’aucuns se réfugient derrière le temps qui s’occupera de niveler tout cela (avec l’éternelle métaphore de la goutte d’eau dans la mer) ; d’autres se sentent dépassés par les événements sans réellement pouvoir l’avouer et mettent la tête dans le sable du quotidien opérationnel.

Nous nous adressons bien ici à ceux qui auraient compris ou qui entr’apercevraient l’ampleur de la transformation incidente. Ceux qui veulent prendre «part sociale» pour accompagner cette mutation sans précédent.

(…)

Votre mission, si vous l’acceptez, consiste à participer au grand redressement social, en contribuant, à votre échelle, à l’employabilité collective… en captant dès à présent le fameux temps de la transformation numérique !

Vous seul pouvez, à l’échelle de votre entreprise, voir votre état de «compétence digitale»… Vous seul pouvez sensibiliser vos dirigeants, via la mutation de leurs métiers, aux changements fondamentaux qui s’opèrent et au nécessaire accompagnement induit. Vous seul, enfin, pouvez décider, en tant que DRH, que les «fracturés digitaux» ne seront pas issus de votre zone d’influence. Cela passe par une forte conviction des compétences auxquelles il faut préparer l’ensemble des collaborateurs, par un ensemble de postures largement présentées ci-avant et, surtout, par la volonté de jouer un rôle plus global, à incidence sociétale. Recyclons les bouteilles en plastique… oui, mais prenons d’abord soin des individus qui les boivent et préparons leur futur quasi immédiat.

Les actions doivent être entreprises sur au moins 3 segments :

  • Les dirigeants (ceux qui écouteraient leur DRH) lesquels doivent être éclairés dans leurs décisions,

  • Le management de proximité qui doit être accompagné pour faire face,

  • Les collaborateurs de l’entreprise qui doivent être armés face à ces changements considérables qui peuvent faire chanceler leur employabilité, bientôt polymorphe.

 

Sympathiques sont les initiatives intergénérationnelles, agréables les petits espaces numériques démonstratifs… Mais la mission est d’une autre ampleur ! A vous de la saisir !

[tabs] [tab title= « A propos »]

Pascal Nicaud est Partner dans le domaine du conseil en RH & Management. Depuis 25 ans, il est spécialisé dans la performance de la fonction RH et le management du capital humain. Diplômé de l’ESIEA, son parcours est fondé sur l’innovation, l’entrepreneuriat et le management (CEGOS, Atos Consulting, fondateur de Lumens Consultants, aujourd’hui Solucom). Il pilota notamment les études de CEGOS sur la Fonction RH. Ses interlocuteurs sont les DG ou les DRH des entreprises qu’il accompagne, depuis la définition des politiques RH jusqu’à leur mise-en-œuvre.

Karim Cherif est Senior Manager dans le domaine du conseil en RH. Depuis plus de 10 ans, il intervient auprès des DRH tant sur l’organisation de la Fonction (missions, services et efficience) que sur l’accompagnement des transformations. Diplômé de Télécom SudParis, son parcours s’est réalisé au sein des sociétés suivantes : IBM Business Consulting, Atos Consulting, Lumens Consultants, aujourd’hui Solucom. Il enseigne au sein de la majeure RH de NEOMA Business School.

[/tab] [/tabs]

[tabs] [tab title= « La Semaine de l’Emploi: »]

Frenchweb se mobilise et organise la cinquième semaine de l’emploi dans le numérique (#SEN5) toute la semaine (portraits, interviews, offres d’emploi, tables rondes…). L’opération #SENFW, destinée à valoriser les opportunités d’emploi dans ce secteur, a lieu tous les 6 mois.

[/tab] [/tabs]

SEN 650*200 2

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Les Experts

Les Experts sont des contributeurs indépendants de FrenchWeb.fr.

Sur le même sujet

1 thought on “Ô DRH, le temps de la transformation numérique tu institueras”

  1. le sujet est réel et intéressant mais la rédaction est si alambiquée (beaucoup de généralités et de digressions) que l’intérêt de l’article diminue à chaque phrase. Et tout cela pour apprendre que « les dirigeants doivent être éclairés » ou que « les collaborateurs doivent être armés face à ces changements » … non sans blague ?!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This