ActualitéInvestissementsTech

Objets connectés : le Royaume-Uni veut s’allier avec l’Allemagne et injecte 50 millions d’euros

David Cameron annonce un investissement supplémentaire de plus de 50 millions d’euros dans le secteur…

Alors que le volume d’objets connectés à Internet devrait être multiplié par quatre d’ici à 2018, à 9 milliards d’unités, selon une étude du Business Insider Intelligence, David Cameron, le premier ministre britannique, a annoncé un investissement supplémentaire de 45 millions de livres (54 millions d’euros, ndlr) pour la recherche dans le secteur, portant à 73 millions de livres (97 millions d’euros) les montants totaux disponibles.

Profitant de son déplacement à Hanover, en Allemagne, dans le cadre de sa participation au CeBIT, une conférence dédiée au Big Data et au cloud, il a expliqué voir « dans l’Internet des objets un énorme facteur de développement transformateur – un moyen de stimuler la productivité, de nous conserver en bonne santé, rendre le transport plus efficace, réduire les besoins en énergie, lutter contre le changement climatique ». Et d’afficher sa volonté de travailler de concert avec l’Allemagne : « nous sommes au bord d’une nouvelle révolution industrielle et je souhaite que nous, le Royaume-Uni et l’Allemagne, la dominions. Prenez l’ingéniosité britannique dans les logiciels, les services et la conception, ajoutez-y l’excellence allemande dans l’ingénierie et la fabrication industrielle et, ensemble, nous pouvons être leader dans cette nouvelle révolution ».

M. Cameron veut également avancer main dans la main avec Berlin dans la 5G – notamment par le biais d’une collaboration entre les universités de Desde, de Surrey et King’s College – et la construction d’un marché unique européen du digital.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags
Plus d'infos

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This
Fermer