ActualitéAmérique du nordBusinessTech

Opendoor, la plateforme qui s’affranchit des agents immobiliers, lève 300 millions de dollars supplémentaires

Le montant

Opendoor accélère dans son entreprise de transformation du secteur immobilier. La société américaine qui a bâti un modèle économique visant à supprimer les intermédiaires intervenant dans le cadre d’une transaction immobilière, c’est-à-dire les agences immobilières, annonce une nouvelle levée de 300 millions de dollars.

En septembre dernier, nous vous racontions déjà comment Opendoor était parvenu à lever un milliard de dollars en quatre ans… Ces nouveaux fonds viennent donc s’ajouter à cette somme et font passer la start-up californienne d’une valorisation estimée à 2 milliards de dollars à 3,8 milliards de dollars selon des informations obtenues par TechCrunch. Le tour de table a été mené par General Atlantic, un investisseur historique. Le Vision Fund de SoftBank, Hawk Equity ou encore Norwest Venture Partners ont également participé.

Le marché

Pour rappel, le business model d’Opendoor est particulier puisque l’entreprise a développé une plateforme proposant aux propriétaires d’acheter leurs biens immobiliers qu’elle s’occupe ensuite de revendre. Un des éléments clés de son fonctionnement est donc l’utilisation et l’amélioration continue de son algorithme qui prend en compte les données d’agences immobilières, d’autres organismes (prix des transports, sécurité du quartier, qualité des écoles) et les informations renseignées par les propriétaires pour établir un prix rapidement, sans la visite d’un professionnel. Si le propriétaire accepte l’offre de la société, Opendoor envoie un inspecteur pour vérifier que la description des vendeurs corresponde bien à la réalité. En cas de travaux à réaliser, Opendoor propose aussi de s’en occuper et de déduire les frais correspondants de la transaction.

Pour se rémunérer, la startup californienne prélève une commission, comprise entre 6 et 13%, sur le prix de vente des biens immobiliers. Ainsi, elle a tout intérêt à revendre la maison d’un propriétaire à un prix supérieur à celui de l’achat.

L’entreprise opère actuellement dans 23 villes des États-Unis (Atlanta, Austin, Charlotte, Las Vegas, Tucson…) et revendique 36 000 clients. Opendoor déclare vendre et acheter 3 000 maisons par mois. Sur le même marché, on peut citer les entreprises américaines Knock et OfferPad.

Opendoor: les données clés

Fondateurs: Eric Wu, Ian Wong, JD Ross et Keith Rabois
Création: 2014
Siège: San Francisco
Activité: immobilier
Effectifs: 1 300
Financement:

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste chez FrenchWeb / Le Journal des RH - DECODE.MEDIAPour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Opendoor, la plateforme qui s’affranchit des agents immobiliers, lève 300 millions de dollars supplémentaires
Coronavirus : Orange limite la casse au premier semestre
Kiosques en ligne : Cafeyn s’offre le Néerlandais Blendle pour devenir un champion européen
Samsung: le confinement propulse le bénéfice net du groupe à près de 4 milliards d’euros
Mode : une course à la digitalisation nécessaire
Malgré Trump, Huawei devient le numéro un mondial des smartphones
Location de bateaux : Click&Boat s’empare de son rival espagnol Nautal
Copy link